Saint-Sylvestre à Bobo-Dioulasso : le bébé de minuit accueilli au CSPS urbain 2 de Solenzo

La population de Solenzo a célébré, le 31 décembre 2021, dans une ambiance festive. Le Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) urbain 2 de la ville a, par ailleurs accueilli le premier bébé de la nouvelle année, à minuit.

A l’instar des autres localités de la province de Banwa et du Burkina Faso, Solenzo a célébré la Saint-Sylvestre, dans la nuit de ce vendredi 31 décembre 2021 pour entrer dans l’année nouvelle 2022. Depuis 20h, la ville était mouvementée. Les fidèles catholiques se sont retrouvés à l’église pour le réveillon tandis que les débits de boisson et autres boîtes de nuit étaient bondés de monde, au point qu’il n’y avait plus de place sur les pistes de danse. Chacun se trémoussait, esquissant ses meilleurs pas de danse afin de se faire applaudir par les autres. Ceux qui n’ont pas pu être dans les bars dancings se sont organisés par groupe pour faire la fête dans les quartiers. Yezouma Coulibaly, citoyen de la ville a précisé qu’ils ont cotisé pour, le 31 décembre et ils se sont retrouvés avec leurs femmes pour l’occasion. « Je souhaite une année de paix, de santé beaucoup d’argent et on veut que les attaques terroristes finissent », a-t-il lancé. A minuit, dès que la musique de toutes les générations « Bonne année » de Lokassa ya M’bongo est jouée, c’était le bruit partout. Ce sont les accolades fraternelles et les uns et les autres se souhaitant le meilleur pour la nouvelle année 2022.

Le maire de la commune de Solenzo, Issa Belem qui est sorti pour faire la fête avec sa population a souhaité une bonne et heureuse année à tous les Burkinabè. Pour lui, sans paix, il n’y a pas de développement ni de cohésion sociale. Pour ce faire, Issa Belem a appelé de tous ses vœux, un retour de la paix au Burkina Faso et surtout la baisse du prix des produits de première nécessité, car selon lui, la vie est actuellement chère au Faso. Pendant ce moment festif, un tour dans les maternités du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA), des Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) urbains 1 et 2 de la ville de Solenzo a permis de tomber sur la naissance du premier bébé de l’année 2022 au CSPS urbain 2. Selon le maïeuticien, Evariste Sanou, la parturiente, Safiatou Kiénou a été admise au CSPS urbain 2 à 19h47mn, ce vendredi 31 décembre 2021 et elle a donné naissance à une fille à 00h03mn sans aucune complication.

Salifou OUEDRAOGO

AIB/Banwa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.