28e édition de la Tranche commune Entente : Les DG des loteries nationales se concertent

Le ministre en charge de l’économie, Lassané Kaboré : « les loteries nationales sont de véritables leviers de mobilisation des ressources financières pour venir à bout de la maladie, l’insécurité, la pauvreté et le sous-emploi ».

Les directeurs généraux des loteries nationales ou leurs représentants des Etats membres du Conseil de l’Entente se réunissent à Ouagadougou, du 10 au 12 janvier 2022, dans le cadre de leur 53e réunion annuelle. La rencontre se tient en prélude à la 28e édition de la Tranche commune entente (TCE), prévue au Burkina Faso, en septembre prochain.

Le Burkina Faso a reçu le flambeau de l’organisation de la 28e édition de la Tranche commune entente (TCE), de la Côte d’Ivoire qui avait abrité l’édition précédente. C’était lors de l’ouverture des travaux de la 53e réunion annuelle des Directeurs généraux (DG) des loteries nationales des Etats membres du Conseil de l’entente (CE) qui se tient du 10 au 12 janvier 2022 à Ouagadougou.

La cérémonie a vu la participation des experts des loteries des pays membres du CE à savoir le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo. Elle a été présidée par le ministre burkinabè de l’Economie, des Finances et du Plan, Lassané Kaboré. Selon le DG de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Patin Deba Naza, la présence de ses collègues traduit « parfaitement » leur engagement et leur disponibilité à soutenir la TCE.

Belle organisation et initiative commune, la TCE est résolument tournée vers les peuples pour le développement socioéconomique des Etats membres, a-t-il laissé entendre. « Votre présence parmi nous, est la preuve que le gouvernement du Burkina Faso s’inscrit irréversiblement dans la logique de continuité de l’œuvre entreprise par les pères fondateurs du Conseil de l’Entente depuis 1959 avant l’accession de nos pays à l’indépendance, à savoir, unir les forces et mettre en commun les intelligences pour contribuer au développement durable de nos Etats », s’est adressé Patin Deba Naza au ministre en charge de l’économie.

C’est dans cette vision de l’exécutif burkinabè, sous le leadership de Lassané Kaboré et surtout dans l’esprit de solidarité, a-t-il rappelé, que la LONAB a accepté l’organisation de la 28e TCE qui devrait se tenir au Bénin. La réunion des DG des loteries nationales des Etats membres du CE a pour objet entre autres, d’asseoir les bases pour le succès organisationnel de la TCE à venir, a soutenu le DG de la LONAB.

Réussir l’organisation de la TCE 2022

Le DG de la LONAB, Patin Deba Naza, a expliqué que les lots, lors de la TCE, vont du remboursement de la mise de base (200 FCFA) à 10 millions FCFA.

Au cours de la rencontre, à l’entendre, les experts vont tracer la feuille de route, définir les cahiers des charges et faire des recommandations pour la réussite de la TCE 2022. Il a, par ailleurs, remercié les loteries sœurs des pays membres du CE pour la marque de confiance et les a rassurées de la ferme volonté de la LONAB à relever ce « grand » défi. Le ministre Kaboré s’est d’emblée réjoui de présider cette « importante » rencontre de l’intégration sous régionale qui fait, à ses dires, honneur au Burkina Faso.

« Je voulais saluer avec déférence la haute vision et la justesse du choix des pionniers de cette heureuse initiative de créer cette tribune qui fédère les énergies des loteries de l’espace communautaire Conseil de l’Entente vers l’intégration des populations des pays membres qui, d’ailleurs, sont les bénéficiaires finaux des retombées de vos différentes activités », a-t-il déclaré. Le ministre Kaboré a expliqué que dans un environnement économique en constante mutation, le niveau des sociétés des loteries dépendra fortement de leur capacité d’anticipation.

« Cette anticipation requiert l’adoption de mesures orientées vers la recherche permanente de l’efficacité et de l’efficience », a-t-il relevé. Il a encouragé les DG des loteries nationales des Etats membres du CE à placer l’innovation au cœur de la stratégie de développement de leurs sociétés respectives. La TCE est née de la volonté des chefs d’Etats des cinq pays membres du CE d’instituer annuellement un tirage sous régional dans un des Etats membres, à travers sa loterie nationale.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.