Lutte contre la drogue : Les acteurs harmonisent les canevas de collecte de données

Le SP/CNLD, le contrôleur général de police, Dramane Franck Elvis Compaoré, a précisé que c’est en vue de susciter une synergie d’actions que sa structure a organisé l’atelier de réflexion.

Du 14 au 18 décembre 2021, s’est tenu à Tenkodogo, un atelier de réflexion sur la lutte contre la drogue sur le thème : « Quelle synergie d’actions pour une lutte efficace contre l’abus et le trafic illicite de drogue au Burkina Faso ?».

La problématique de la lutte contre la drogue au Burkina Faso est de plus en plus préoccupante. Le 26 juin 2021, le Burkina Faso a célébré la Journée mondiale de lutte contre la drogue sur le thème : «Drogue en milieu scolaire : quelle stratégie pour une meilleure prévention au Burkina Faso ?».

Ce thème incitait à une profonde réflexion sur la lutte contre ce fléau qui prend de plus en plus de l’ampleur donnant l’impression à une partie de la population que rien n’est fait dans ce domaine. Pourtant, force est de reconnaitre que des efforts sont consentis par l’Etat et des actions sont menées par la société civile pour lutter contre la drogue.

«Tout comme le terrorisme, l’une des pires menaces contre la paix sociale, c’est le fléau de la drogue qui engendre divers crimes », a déclaré le conseiller d’éducation permanente, par ailleurs conseiller technique du gouverneur du Centre-Est, chargé des questions de jeunesse, de formation professionnelle et d’emploi, Noël Kéré.

C’est en vue de susciter cette synergie d’actions que le Secrétariat permanent du Comité

Les participants ont proposé des actions pour renforcer les activités de prévention et de répression contre la drogue au Burkina Faso.

national de lutte contre la drogue (SP/CNLD) a organisé un atelier de réflexion du 14 au 18 décembre 2021 à Tenkodogo autour du thème : «Quelle synergie d’actions pour une lutte efficace contre l’abus et le trafic illicite de drogue au Burkina Faso ?».

L’atelier de Tenkodogo a rassemblé les différents acteurs afin de dégager des perspectives qui permettront à la lutte de prendre de l’ascendance sur le phénomène. Il s’est agi au cours de l’atelier de proposer, entre autres, des actions de renforcement des activités de prévention, de répression, de prise en charge sanitaire et de réinsertion sociale, des actions pour faciliter les activités de coordination du CNLD, de renforcer la synergie d’actions des différents acteurs de la lutte contre la drogue.

Le représentant du gouverneur a souhaité que les participants parviennent au terme des cinq jours de travail, à des propositions qui permettront d’insuffler une nouvelle dynamique à la lutte contre la drogue au Burkina Faso. Noël Kéré les a exhortés à concilier valeurs personnelles et professionnelles afin de peindre sans complexe ni complaisance le tableau des forces, faiblesses, opportunités et menaces de la lutte contre la drogue au Burkina Faso.

Il a rassuré le SP/CNLD de l’accompagne-ment de l’Etat et de la région du Centre-Est en particulier, pour la réalisation de ses activités. Le Secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la drogue, le contrôleur général de police, Dramane Franck Elvis Compaoré, a aussi saisi l’occasion pour inviter les participants (es) à cet atelier à s’investir pleinement dans les travaux de groupes pour l’atteinte des objectifs dudit atelier.

Bougnan NAON

naon_2012@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.