CAN 2021 : Cap-Vert – Burkina Des Etalons tiennent à redresser la barre

Le programme de la 2e journée de la phase de poule (A) de la 33e édition de la CAN TotalEnergies 2021 mettra aux prises les Requins du Cap-Vert aux Etalons du Burkina, ce soir à 19h GMT au complexe sportif Olembé, à Yaoundé. Une rencontre importante pour l’équipe nationale burkinabè qui tient à redresser la barre après son faux pas, en match d’ouverture, face aux Lions indomptables.

« Le Burkina est bien différent de l’Ethiopie. Nous nous sommes préparés avec nos forces, avec beaucoup de respect pour le Burkina. Nous n’allons pas changer notre identité de jeu parce que c’est le Burkina. Nous avons trois points et nous chercherons encore trois points », a laissé entendre le coach adjoint des Requins bleus du Cap-Vert, Humberto Bettencourt hier en conférence de presse d’avant match. « Nous connaissons l’importance du match. Ce n’est pas l’enjeu qui va nous empêcher de nous exprimer. Il est vrai que le Cap-Vert nous a souvent causé des difficultés. Mais, c’est dans la difficulté que les grands hommes se transcendent », a rétorqué le sélectionneur national du Burkina Faso, Kamou Malo. Tout compte fait, ce sont deux équipes nationales qui ont connu des fortunes diverses lors de leur première sortie qui doivent se mesurer dans l’antre du complexe sportif d’Olembé. Le Cap-Vert part avec un ascendant psychologique grâce à son succès face à l’Ethiopie dimanche dernier.

De retour sur le banc, Kamou Malo estime que l’enjeu du match ne va pas empêcher ses joueurs de s’exprimer.

Il avait ce jour profité de sa supériorité numérique pendant plus d’une heure pour marquer le seul but du match. Le Burkina Faso, lui, quoique battu par le pays hôte, avait laissé voir de bonnes choses. Il avait tenu tête à son adversaire avant de craquer finalement suite à deux penaltys, dont le dernier provoqué par Yssoufou Dayo (capitaine ce soir à cause de l’absence de Bertrand Traoré). « Contre le Cameroun, j’étais diminué physiquement. Je suis resté à Abu Dhabi parce que testé positif. C’est la veille du match que j’ai rejoint l’équipe. C’était donc difficile pour moi d’être à 100% », a justifié Dayo. Au nom de ses coéquipiers, il promet un résultat positif au peuple burkinabè ce soir. Il se réjouit du retour d’Edmond Tapsoba, son complice dans l’axe de la défense. «Edmond est un joueur magnifique qui joue au haut niveau. Nous sommes complémentaires. Je suis à l’aise quand je joue avec lui », a apprécié Yssoufou Dayo. Pour le capitaine des Requins, Marcos Soares, leur objectif est toujours le même : « battre le Burkina pour s’ouvrir grandement les portes des huitièmes de finale ». Il reconnait que face au Burkina, le match sera différent de celui contre l’Ethiopie. « Donc, nous l’avons préparé différemment », a-t-il souligné.

Bertrand Traoré « out »

Absent sur le banc face aux Lions indomptables, Kamou Malo est jugé maintenant apte à reprendre sa place. Ce sera son baptême de feu en tant qu’entraineur à une phase de CAN. Un atout de plus pour permettre aux Etalons de galoper ? « Pas forcement, mais j’ai un sentiment particulier, de l’enthousiasme, de l’excitation et de la curiosité », a-t-il répondu. Du côté Capverdien quatre joueurs plus l’entraineur principal sont en isolement (testés positifs). C’est la même situation dans l’écurie des Etalons. En effet, le test COVID-19 effectué 48 heures avant le match a révélé un nouveau cas et non des moindres, en la personne du capitaine Bertrand Traoré. Il rejoint ainsi Soumaïla Ouattara, Dango Ouattara et Saïdou Simporé. Ces derniers, testés positifs avant le match face au Cameroun, portent toujours les germes de la maladie. Des absences, surtout celle de Bertrand Traoré qui ne perturbent pas le sommeil de coach Malo.

Il a avoué que dans son groupe, « nul n’est indispensable ». Dans les statistiques des confrontations entre les deux équipes nationales, c’est le Cap-Vert qui l’emporte pour avoir battu le Burkina Faso le 9 mai 2004 (1-0) chez lui et au retour à Ouagadougou (1-2) le 23 mars 2005. Les Etalons ont fait de même le 12 novembre 2016 en allant disposer des Requins bleus à Praia 0-2. Ce 4e face à face entre Requins bleus et Etalons est prévu ce soir à 19 heures TU au complexe sportif Olembé de Yaoundé.

Yves OUEDRAOGO

Depuis Yaoundé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.