Sahel/Oudalan : L’armée a neutralise une vingtaine de terroristes vers la frontière du Niger, 5 militaires tombes (armée)

Les Forces Armées Nationales poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces. Elles conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations.

Les forces armées nationales ont dans la semaine du 10 au 16 janvier 2022, effectué des actions offensives dans plusieurs parties de la région de l’Est. Appuyées par l’Armée de l’Air, la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, les Eaux et Forêts, la Douane et avec la contribution des VDP, les unités terrestres ont effectué des opérations de bouclage et de fouille ainsi que d’autres actions offensives et des ratissages dans la localité de Nadiagou et ses environs (Province de la Kompienga). Ces actions, qui sont toujours en cours, ont permis de neutraliser plusieurs terroristes et d’appréhender des suspects.

Le 11 janvier 2022, une unité d’intervention du détachement militaire de Markoye a été la cible d’une attaque complexe alors qu’elle effectuait une mission offensive en direction de Tokabangou. Malgré la riposte qui a permis de neutraliser plusieurs terroristes, 05 militaires ont été mortellement atteints. Une contre-offensive aérienne a été immédiatement déclenchée et a permis d’intercepter et de neutraliser une vingtaine de terroristes du groupe qui avait attaqué l’unité et qui tentait de s’exfiltrer vers la frontière du Niger. Leur armement et leurs moyens roulants ont également été détruits au cours de cette riposte.

Aussi, le 13 janvier 2022, une unité d’intervention du groupement est intervenue pour effectuer des opérations de sécurisation suite à l’attaque contre un poste de contrôle de la Police Nationale qui a eu lieu sur l’axe Gorom-Tasmakat (Province de l’Oudalan).

La Brigade Territoriale de Gendarmerie de Sampelga (Province du Séno, région du Sahel) a été le16 janvier 2022 la cible d’une attaque qui a coûté la vie à un gendarme et causé des blessures à un autre.

Plusieurs autres activités sont été menées dans cette région.  Des opérations aériennes et terrestres de ravitaillement en vivres ont été planifiées et conduites par les Forces Armées Nationales au profit de populations de localités du Centre-Nord, de l’Est et du Sud-Ouest.

Ces opérations ont été effectuées en coordination avec le ministère en charge de l’action humanitaire
– Dans tous les groupements de forces, sécurisation de marchés et de lieux de cultes
– Sécurisation des travaux de bitumage de l’axe Dori-Gorom
– Escortes au profit de structures étatiques et de structures privées dans les différents groupements de force.

Point de situation hebdomadaire des opérations de sécurisation (Armée)

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.