Restriction d’accès à Facebook : Le Gouvernement pense qu’il faut privilégier l’intérêt national.

Le Pr Alkassoum Maïga, Porte-parole du gouvernement, au sortir du Conseil des ministres ce mercredi 19 janvier 2022, s’est prononcé sur les restrictions d’accès au réseau social, en particulier Facebook au Burkina Faso.  Il a expliqué que c’est pour des raisons de sécurité, de préoccupations d’intérêt national que le gouvernement a été amener à opérer des restrictions. « Je pense que je suis dans la même situation que vous. Depuis ce temps, je n’ai pas aussi accès à Facebook ».  

Il a fait savoir que la situation dans laquelle se trouve le pays, il pense que s’il y a le choix entre laisser l’insécurité se propager et prendre des mesures qui permettent de maintenir un minimum de contrôle par rapport à la situation, le choix paraît clair. Pour lui, l’intérêt national doit être au-dessus des intérêts particuliers.

 

La Rédaction

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.