Burkina : le président français Emmanuel Macron a condamné le coup d’État militaire. (RFI)

« J’ai eu de premiers échanges avec les dirigeants de la région, j’en aurai dans les prochains jours, a déclaré M. Macron en marge d’un déplacement dans le Limousin. Très clairement, comme toujours, nous sommes au côté de l’organisation régionale qu’est la Cédéao pour condamner ce coup d’État militaire ». Dans le même temps, l’ONU, les États-Unis et l’Union européenne demandent la « libération immédiate » du président Roch Marc Christian Kaboré. (RFI)

La Rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.