CAN 2021/Burkina Faso – Tunisie : les Etalons en quête d’une 4e demi-finale de leur histoire

Le sort a encore voulu que les Etalons et les Aigles de Carthage de la Tunisie se rencontrent en quart de finale d’une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations de football. Le présent face à face aura pour cadre le stade Roumdé Adjia de Garoua, demain samedi 29 janvier 2022.

Kamou Malo promet de « donner une belle réplique à la formation tunisienne ».

En phase finale de Coupe d’Afrique des Nations (CAN), il existe toute une histoire entre le Burkina Faso et la Tunisie. Tout a commencé en 1998 à l’occasion de la même compétition organisée par le Burkina Faso. En janvier de cette année-là, les Etalons avaient mis fin au rêve des Aigles de Carthage de disputer la demi-finale. Dix-neuf années plus tard, soit en 2017 au Gabon, ce sont encore les Etalons qui triomphaient des Aigles au même niveau de la compétition. Pour cette 33e édition du plus grand rendez-vous du football africain, les Etalons ont pour pour ambition de confirmer cet adage qui dit, « jamais deux sans trois ». Ils veulent à nouveau prendre le dessus sur leurs adversaires tunisiens lors de ce 3e duel en quart de finale de CAN. Et ils ne le cachent pas. « Valider » leur ticket pour le dernier carré de la compétition est un leitmotiv.

« Nous savons à quoi nous en tenir pour venir à bout de la Tunisie. Nous nous préparons sereinement pour cela », a indiqué le sélectionneur national du Burkina, Kamou Malo. Refusant logiquement de dévoiler sa stratégie pour ce match, coach Malo promet de « donner une belle réplique à la formation tunisienne ». C’est le même état d’esprit qui habite la plupart de ses joueurs. A les entendre, le contexte politique actuel au Burkina Faso est une source de motivation supplémentaire pour eux. « Je pense qu’après une qualification, nous pouvons panser beaucoup de plaies au sein des populations. Nous en sommes conscients et nous nous y attelons », a indiqué la tête pensante de l’équipe. Pour Yssoufou Dayo, la balle est dans leur camp. « Nous allons essayer d’aller le plus loin possible pour ramener de la joie dans le cœur des Burkinabè », a-t-il déclaré. « Nous savons que c’est difficile ce qui se passe au pays. Nous allons rester concentrés et essayer d’apporter du bonheur et du plaisir à nos compatriotes », a également promis le sociétaire de la formation chypriote d’Aris, Steeve Yago.

Probable retour de Dayo, doutes sur Bertrand…

« Nous allons rester concentrer et essayer d’apporter du bonheur et du plaisir à nos compatriotes », promet Steeve Yago.

Boureima Hassane Bandé a abondé dans le même sens tout en estimant qu’il n’y a pas plusieurs solutions pour battre la Tunisie. « Il faut qu’on se donne plus qu’eux sur le terrain », a-t-il dit. Tous les Etalons sont déclarés négatifs au test COVID, mais l’autre petit souci est que leur infirmerie n’est pas vide. Quelques incertitudes subsistent quant à la forme de certains joueurs. C’est le cas par exemple du capitaine Bertrand Traoré. Il a effectué une IRM pour une élongation. Un problème musculaire qui, en principe, nécessite quelques jours de repos, selon le médecin de l’équipe, Dr Alain Traoré. « Il était déjà au repos depuis quelques jours.

Il a repris mais nous ne savons pas s’il pourra être prêt. Nous faisons tout pour qu’il le soit », a-t-il informé. Outre Bertrand Traoré, il y a aussi le cas déjà connu d’Yssoufou Dayo. Touché au mollet, il poursuit ses soins et a même commencé à trottiner. La probabilité pour qu’il soit de la partie est grande. Il en est de même pour Cyrille Bayala, dont l’on ignorait les raisons de son absence face aux Panthères. Il était souffrant. Mais, selon Dr Traoré, son état s’est beaucoup amélioré. Tout compte fait, la Tunisie qui a surpris l’un des favoris de la compétition, le Nigeria, ne voudra pas s’arrêter en si bon chemin. Elle aura à cœur de briser le signe indien. Parviendra-t-elle face à la fougue de la jeunesse burkinabè gonflée à bloc avec pour but de faire plaisir à son peuple ? Réponse demain après le coup de sifflet final de l’arbitre pour une rencontre prévue à 19h TU au stade Roumdé Adjia de Garoua.

Yves OUEDRAOGO Depuis Yaoundé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.