LIBS Brasserie : Des employés en colère

Des travailleurs de la société de brasserie burkinabè LIBS ne sont pas en odeur de sainteté avec leur hiérarchie. Ceux-ci sont montés, dans la matinée d’hier mardi 1er février 2022, au créneau pour exprimer de vive voix leur mécontentement. Ces employés ont observé un arrêt de travail pour dénoncer leurs difficiles conditions de travail.

Au nombre d’une quarantaine, composés de Burkinabè et d’autres nationalités de la sous-région, ils ont bruyamment traduit leur ras-le-bol devant les locaux de l’usine. Les manifestants ont dénoncé à cette occasion l’absence de sécurité et des salaires dévalorisants. A les en croire, toutes les tentatives de dialogue avec l’administration se sont soldées par des échecs.

La rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.