Nayala : fermeture des classes de Nimina et Niaré après des menaces d’hommes armés

Des hommes lourdement armés ont fait irruption, ce mercredi 2 février 2022, dans les villages de Nimina et Niaré, commune de Kougni, province du Nayala (Toma) et ont intimé l’ordre aux enseignants des établissements scolaires de fermer. Bilan deux motos emportées et des enseignants molestés.

La totalité des écoles (primaires et secondaires) des villages de Nimina et de Niaré, à une quinzaine de kilomètres de Toma, dans la province du Nayala sont fermées dans cette matinée du mercredi 2 février 2022. Et pour cause, des hommes armés ont sillonné ces deux villages et ont intimé l’ordre aux enseignants de fermer les établissements. Selon des sources locales, les hommes armés, au nombre de huit, sur quatre motos sont venus, armes en point, pour exiger la fermeture des établissements. « Au Collège d’enseignement général (CEG) de Nimina, ils n’ont pas tiré des coups, personne n’a été touché mais ils sont repartis vers Niaré d’où ils sont venus avec deux motos qu’ils ont récupérées au CEG et molesté deux professeurs», a confié une source locale. A Nimina, après ces menaces, l’établissement s’est vidé de ses occupants et plusieurs autres (primaires et secondaires) de la zone ont systématiquement fermé.

En rappel, plusieurs autres établissements des communes de Gassan et de Kougny sont fermés depuis près de deux mois du fait de la situation sécuritaire qui prévaut dans une partie de la province du Nayala.

Antoine Tidiane KY

AIB/Nayala

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.