Retour des Etalons du Cameroun : « Je demande des excuses au peuple», Kamou Malo, sélectionneur

Les Etalons ont regagné le bercail hier 7 février 2022 après avoir séjourné près d’un mois au Cameroun où ils ont pris part à la 33e édition de la CAN. Quatrième de la compétition, ils ont été accueillis à l’aéroport international de Ouagadougou par des supporters.

La déception des Burkinabè a été grande à l’issue du match de classement perdu aux tirs au but par les Etalons samedi 05 février 2022 au stade Ahmadou Ahidjo face au pays organisateur, le Cameroun. Malgré cette déconvenue des poulains du sélectionneur Kamou Malo, pendant cette petite finale, des supporters sont allés les accueillir, hier 7 février 2022, à l’aéroport international de Ouagadougou, lors de leur retour au pays. Les Etalons ont arpenté quelques artères de la capitale Burkinabè sur un porte-char.

Le capitaine Bertrand Traoré et ses coéquipiers, éliminés en demi-finale par le Sénégal (finalement vainqueur de la CAN), avaient l’occasion de se consoler avec une médaille de bronze face au pays organisateur. Les Etalons qui ont mené sur le score de 3 buts à 0, vont s’effondrer lors des derniers instants de la partie, avant d’être battus pendant la séance des tirs au but. « Humblement, je demande des excuses au peuple », a d’entrée déclaré, face à la presse, le sélectionneur Kamou Malo dès sa descente d’avion. Avant d’ajouter : « Je profite dire au peuple que nous avons compris le message. Nous avons failli. On aurait voulu offrir cette médaille mais, nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout. Je vous demande d’accompagner cette génération. Elle va arriver à maturité lors des prochaines échéances ». Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé, s’est réjoui de l’accueil que les supporters ont réservé aux Etalons, en dépit de ce qui s’est passé le samedi 05 février 2022. « Les jeunes se sont bien comportés, ils ont fait un beau parcours », s’est-il félicité. Le capitaine des Etalons, Bertrand Traoré, s’est également réjoui de l’accueil. Pour l’attaquant d’Aston Villa, il faut plutôt se tourner vers l’avenir, parce que lui et ses coéquipiers ont encore une grosse marge de progression. L’occasion leur sera donnée dans 18 mois, lors de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Mais en attendant, il faut se qualifier et les éliminatoires débutent en juin prochain.

Sié Simplice HIEN

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.