Elaboration de l’agenda de la Transition : La commission technique officiellement installée

La commission a été exhortée à axer, entre autres, son travail sur la bonne gouvernance par le Président du Faso, le lt-col Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du MPSR.

L’installation des membres de la commission technique d’élaboration de projet de textes et de l’agenda de la Transition a eu lieu hier mardi 8 février 2022 à Ouagadougou, en présence du président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Le Président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) a procédé, hier mardi 8 février 2022, à l’installation des membres de la commission technique d’élaboration de projet de textes et de l’agenda de la Transition.

«Les sillons que vous allez tracer sont les premières esquisses du portrait de notre futur Burkina Faso », a déclaré le président du Faso qui a rappelé à chaque membre de la commission, « le rôle historique qui est le sien » au regard du contexte actuel et des événements récents survenus dans le pays. Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a invité la commission à axer prioritairement sa réflexion sur la restauration de l’intégrité du territoire, la consolidation de la paix par le retour progressif des déplacés internes, la bonne gouvernance et le retour à un ordre constitutionnel nouveau.

« Dans la conduite de vos travaux, les seuls guides qui vaillent, ce sont l’intérêt supérieur de la Nation et les aspirations du peuple burkinabè », a indiqué le chef de l’Etat aux membres de la commission. Pour le président du Faso, les propositions de la commission technique devraient permettre de créer « une union sacrée des fils et des filles du Burkina Faso », en vue de concourir à l’œuvre de refondation de la Nation.

Créée par décret le 3 février 2022, la commission, forte de 15 membres devra entre autres, proposer une méthodologie visant à déterminer un consensus orienté vers l’action pour sauver la patrie, élaborer une proposition de Charte de la Transition et proposer un agenda assorti d’une durée de la Transition. Les résultats de la réflexion de la commission appelée à travailler sous forme de bénévolat, dans un esprit patriotique et de dévouement à la Nation sont attendus dans deux semaines.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.