IIIe édition « Mentor Day » : Former la jeunesse de demain

Ratouçama Productions and Services (RAPROSER) a organisé la IIIe édition de « Mentor Day », un programme de formation au profit des jeunes, le samedi 12 février 2022, à Ouagadougou.

Dans l’optique de former les participants aux techniques et moyens pouvant leur permettre de développer et de réussir leurs activités, Ratouçama Productions and Services (RAPROSER) a organisé la IIIe édition de « Mentor Day », un programme de formation destiné aux membres de l’association et de la jeunesse, le samedi 12 février 2022, à Ouagadougou. A cet effet, le parrain de de cette IIIe édition, Toukin Naaba, a indiqué que la jeunesse d’aujourd’hui est celle qui veut un résultat dans l’immédiat. A son avis, cette jeunesse ne veut pas de temps d’apprentissage, mais espère obtenir des résultats et réussir. « Les jeunes de nos jours veulent semer le même jour et récolter le même jour », a-t-il appuyé. Pour lui, la jeunesse actuelle doit être soutenue par des mentors. « Car elle est en perte de repères », a-t-il justifié. Le Toukin Naaba a aussi lancé un appel aux parents à toujours cultiver le dialogue avec leurs enfants afin de leur permettre de connaitre le vrai comportement du Burkinabè.

C’est un devoir pour un mentor, a-t-il poursuivi, d’apporter son aide à la jeunesse afin de lui montrer la voie à suivre. Pour l’artiste- comédien, Severin Yaméogo alias Lajaguar, les jeunes doivent faire preuve de patience dans leurs projets. « En plus de la patience, il faut travailler sans relâche et avoir une vision claire », a-t-il conseillé. Pour lui, le manque de financement n’est pas un obstacle à la réalisation d’un projet. Il a expliqué qu’il est possible de débuter avec peu de moyens avant de songer à taper aux portes de financement. Pour le conférencier et formateur, Patrick Gagnan, la jeunesse doit être formée afin de pouvoir se réaliser. Il a dit avoir pour objectif de former gratuitement 25 000 jeunes par an. Selon lui, en tant qu’entrepreneur, il est bon de partager son expérience avec une jeunesse soucieuse de sa réussite. L’organisateur du « Mentor Day », Noufou Bargo, a dit être fier de l’enseignement donné par les mentors aux participants. Pour lui, avec de tels enseignements, le succès peut être atteint dans les années à venir.

Ibrahim SOUMDAOGO

(Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.