Langage cinématographique: Un programme de formation lancé

 Le centre de langues de l’institut français de Ouagadougou en partenariat avec l’Institut supérieur de l’image et du son-Studio Ecole (ISIS-SE) a organisé, le lundi 14 février 2022 à Ouagadougou une conférence de presse pour lancer une formation au langage cinématographique.

La question du renforcement des capacités des jeunes cinéastes burkinabè est une préoccupation pour le centre de langues de l’institut français de Ouagadougou et ses partenaires. Ainsi, il a lancé un programme de formation à l’écriture scénaristique et à la maitrise des techniques cinématographiques  lors d’une conférence de presse, le lundi 14 février 2022 à Ouagadougou. Pour la responsable du centre de langues de l’Institut français de  Ouagadougou (IFO), Lucille Caulliez, le programme  de formation va se dérouler du 14 mars au 29 avril 2022 dans les locaux de l’Institut supérieur de l’image et du son-Studio Ecole (ISIS-SE) et de l’Institut français. Elle a ajouté que pour l’occasion cinquante heures de formation vont être proposées aux cinéastes retenus. Et celles-ci seront  composées  de différents ateliers  tous encadrés par des professionnels du domaine. En outre, de l’avis de Lucille Caulliez, cette initiative vise à renforcer le perfectionnement technique et créatif et permettre aux participants  de s’insérer plus facilement sur le marché du travail. En plus, elle a indiqué que cette formation va permettre d’établir un lien entre les bénéficiaires de ladite formation et des structures de production et de réalisation. Le directeur délégué  de l’Institut français de Ouagadougou, Pierre Muller a confié que la professionnalisation est l’un des objectifs de cette formation. « Elle doit être pratique pour permettre aux bénéficiaires  d’être opérationnels sur le marché du travail », a-t-il indiqué.  M. Muller  a également déclaré que dans cette formation, il y a une logique d’intégration. Par ailleurs, il a souhaité que la coopération en matière de cinéma se fasse avec les structures de formation comme l’ISIS-SE. Le directeur général de l’ISIS-SE, Dr Fréderic Kaboré, pour sa part,  a salué la tenue de la conférence de presse qui donne une certaine visibilité à sa structure. Il a ainsi exprimé sa satisfaction au regard de ce que la coopération apporte pour l’épanouissement de l’institution qu’il dirige. L’appel à  candidature a été lancé, le lundi 14 février 2022. La sélection  des dossiers  s’effectuera sur la base de critères d’éligibilité. A l’issue  de la sélection, 20 participants seront retenus  pour bénéficier du programme de formation.

Evariste YODA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.