Coopération sanitaire : La mission médicale chinoise présente ses actions

Le chef de la mission médicale chinoise, Dr Xuan Haiyang et sa collègue infirmière et interprète ont détaillé les différentes facettes de la coopération sanitaire.

La mission médicale chinoise, qui déploie ses activités au Burkina Faso depuis la reprise des relations bilatérales entre les deux pays, a dévoilé aux journalistes les différentes initiatives inhérentes à l’amélioration de l’offre sanitaire, le lundi 28 février 2022, à Ouagadougou.

Depuis la reprise de la coopération bilatérale entre la Chine et le Burkina, le 26 mai 2018, quatre équipes se sont succédé dans le cadre de la mission médicale chinoise au pays des Hommes intègres. Arrivée en mars 2021, la quatrième équipe conduite par Dr Xuan Haiyang, chirurgien cardiaque, a fait un tour d’horizon des différentes actions entreprises jusque-là, le lundi 28 février 2022, à Ouagadougou.

Au nombre de ces initiatives, l’on peut citer « l’Action lumière » qui a eu lieu en décembre 2018 afin de redonner la vue à des patients atteints de la cataracte. A cette occasion, a informé le chef de la mission médicale chinoise, Dr Xuan Haiyang, 146 opérations de la cataracte ont été réalisées avec un taux de succès de 100%. « La deuxième « Action lumière » s’est tenue en 2019 et plus de 250 malades ont été opérés gratuitement. Le taux de succès était aussi de 100% », a-t-il indiqué.

Avec la survenue de la COVID-19 au Burkina, la Chine, a relevé Dr Xuan, a fait preuve d’un élan de solidarité dans la lutte contre la pandémie en y dépêchant dès le 15 avril 2020 une première équipe anti-épidémique. « La Chine a fourni, dès les premiers moments, une grande quantité de matériel dont le Burkina avait besoin en urgence.

Le virus, ne connaissant pas de frontière, la mission médicale chinoise travaille avec leurs collègues burkinabè pour surmonter ensemble les difficultés et vaincre l’épidémie », a-t-il souligné. Dans la dynamique de renforcer la coopération sanitaire et selon les besoins exprimés par le ministère de la Santé burkinabè, la Chine a envoyé des équipes médicales pluridisciplinaires comme l’orthopédie, la médecine traditionnelle chinoise, la chirurgie cardiaque, viscérale, la cancérologie et la gastroentérologie…

Consultations régulières et gratuites

Dans le déroulement de son programme d’activités, Dr Xuan Haiyang a déclaré que la consultation régulière et gratuite est l’une des tâches les plus importantes. « Les équipes médicales se sont rendues dans des villages, parfois lointains, où elles ont fait des consultations gratuites au profit des la population et soigné des malades, témoignant ainsi de l’amitié du peuple chinois », a-t-il soutenu. En plus des interventions dans le domaine sanitaire, les missions médicales chinoises ont initié également des actions caritatives en collaboration avec l’ambassade de Chine au Burkina.

Ainsi, 52 orphelins d’une église baptiste du quartier Cissin de Ouagadougou ont bénéficié de fournitures scolaires et de vivres. L’école primaire publique du quartier Bonheur-ville a reçu des fournitures scolaires et des ballons de football de la part des membres de la mission médicale.

« A l’occasion de la fête de Noël, nous avons rendu visite aux enfants des déplacés internes du camp de Panzanni et nous leur avons offert des cadeaux, des vivres et des masques. Nous avons apporté un soutien financier et matériel au service de pédiatrie du CHU de Tengandogo pour aider les enfants hospitalisés à passer une joyeuse fête de Noël.

Les membres de la mission médicale chinoise ont volontairement collecté la somme d’un million F CFA pour ces actions caritatives », a détaillé Dr Xuan Haiyang. Aux dires du chef de la mission médicale, la Chine a contribué à la réalisation d’infrastructures sanitaires au Burkina, à la réhabilitation du bâtiment des urgences médicales du CHR de Koudougou…

Jumelage de 30 hôpitaux chinois et africains

« Le projet du centre hospitalier universitaire de référence de Bobo-Dioulasso est la première initiative d’assistance à grande échelle discutée par les deux gouvernements après la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina.

Cet hôpital va jouer un rôle important dans l’amélioration des conditions de santé et faciliter l’accès aux offres sanitaires », a-t-il dit. La mission médicale s’investit aussi dans l’assistance en matériels médicaux. De l’avis de Dr Xuan Haiyang, la Chine fait, chaque année, un don de matériel d’environ 40 millions F CFA au pays des Hommes intègres. Il a laissé entendre que le président chinois, Xi Jinping, a annoncé à la 73e Assemblée mondiale de la santé, le mécanisme de jumelage de 30 hôpitaux chinois et africains.

« Le premier hôpital affilié à l’Université des sciences et technologies de la Chine est le CHU de Tengandogo et les deux sont désormais jumelés. Les deux hôpitaux vont coopérer dans les domaines de la santé, de la téléconsultation, de la formation multidisciplinaire des ressources humaines et de la lutte contre les épidémies », a avancé le chef de la mission médicale chinoise.

Il a confié que dans le cas des hôpitaux jumelés, la Chine a pris l’engagement de subventionner à hauteur de 900 millions F CFA le développement du service de chirurgie cardiaque du CHU de Tengandogo. « Cette subvention inclut les échanges académiques entre les experts chinois et burkinabè, l’apport de consommables médicaux au service et la prise en charge de la formation d’une équipe composée de huit personnes dans le domaine de la chirurgie cardiaque en Chine pendant une année », a ajouté Dr Xuan Haiyang.

Karim BADOLO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.