La charte de la transition

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) a procédé, dans la nuit du lundi 28 février au mardi 1er mars 2022, à la signature de la Charte de la Transition, au cours de la cérémonie officielle de clôture des Assises nationales sur la refondation. Cette signature marque l’entrée en vigueur de la Charte que nous vous présentons in extenso. Contrairement à la proposition de la commission technique qui avait limité le nombre de portefeuilles ministériels à 20 ministres, les assises ont plafonné le nombre de ministères à 25 au maximum. Le nombre des membres de l’Autorité législative de la transition (ALT) a aussi été revu à la hausse. Au lieu des 51 membres proposés par la commission technique, les assises ont relevé ce nombre à 71 tout en maintenant les 45 jours de session proposés par la commission technique. La durée de la période de transition a aussi été passée à la loupe par les participants et fixée à 36 mois…

CHARTE DE LA TRANSITION_DER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.