Lutte contre la rage à Bobo-Dioulasso : 6 000 chiens et chats à vacciner

La direction provinciale des Ressources animales et halietiques du Houet, en partenariat avec la commune de Bobo-Dioulasso, organise du 1er au 30 mars 2022 une campagne de vaccination contre la rage. Le lancement de ladite campagne qui vise la vaccination de 6 000 animaux a eu lieu le mardi 1er mars 2022, dans la cité de Sya.

La Direction provinciale (DP) des Ressources animales et halieutiques veut réduire le taux de prévalence de la rage dans la commune de Bobo-Dioulasso. C’est dans ce sens qu’elle organise, en partenariat avec la commune, une campagne de vaccination contre la maladie, du 1er au 30 mars 2022, sur toute l’étendue du territoire communal. Le top de départ de la campagne a été donné le mardi 1er mars 2022. Selon le DP, Evariste Combary, des points fixes ont été définis pour la vaccination, mais pas que. Pour plus de proximité, a-t-il expliqué, huit équipes mobiles sillonneront tous les arrondissements de la commune. La campagne, a-t-il précisé, concerne les animaux de compagnie dont majoritairement les chiens et les chats. A écouter M. Combary, l’objectif de la présente campagne de vaccination est d’atteindre 6 000 animaux vaccinés, avec la dose de vaccin (le Rabisin) qui coute 1000 F CFA. A l’écouter, la rage est une maladie mortelle. « La rage est un problème de santé publique, une zoonose majeure qui se transmet de l’animal à l’homme soit par une morsure, une griffure ou par un léchage. Au bout de 21 jours, l’issue peut être fatale », a-t-il expliqué. Le secrétaire général de la province du Houet, Karim Ouédraogo, a représenté le haut-commissaire, par ailleurs chargé de l’expédition des affaires courantes de la commune. Il a appelé les populations à faire vacciner leurs animaux de compagnie afin d’atteindre le maximum d’animaux possibles.

Alpha Sékou BARRY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.