Transition au Mali : Les Maliens de Bobo-Dioulasso apportent leur soutien

Les ressortissants maliens à Bobo ont chanté les hymnes nationaux du Mali et du Burkina pour apporter leur soutien aux Transitions en cours dans ces deux pays.

L’Association des ressortissants maliens à Bobo-Dioulasso a organisé, le 5 Mars 2022 dans la ville de Sya, un meeting de soutien à la transition au Mali et aussi au Burkina-Faso.

Les Maliens résidants à Bobo-Dioulasso se sont mobilisés le 5 Mars 2022 à la place Tiefo Amoro pour apporter leur soutien aux autorités de la Transition dans leur pays. Des banderoles à l’effigie du président de la Transition, le colonel Asimi Goita, étaient placardées sur les lieux.

Des slogans comme « A bas la France », « vive le Mali », « vive wagner » « la France dégage », « nous voulons l’indépendance totale » étaient scandés au cours de ce rassemblement. Les drapeaux maliens, burkinabè et russes flottaient sur les tentes dressées pour la circonstance. Tous les intervenants à ce meeting ont dit apporter leur soutien au président de la Transition malienne, le colonel Assimi Goita et ont dénoncé la présence de la France au Mali.

Pour Fanta Coulibaly, représentante des femmes, le terrorisme a rendu la vie difficile tant au Mali qu’au Burkina. « Les Maliens vivent quotidiennement dans l’angoisse, la peur et l’insécurité. La France qui dit être venue nous aider, n’a pas pu résoudre le problème de l’insécurité jusqu’à présent. Nous soutenons donc Assimi Goita et demandons à la communauté internationale de le laisser achever ce qu’il a commencé. Nous disons merci à la Russie qui est venue à notre secours », a laissé entendre Mme Coulibaly.

Elle a invité les peuples africains à la solidarité et à réitérer le même soutien à la Transition au Burkina. Selon elle, le peuple malien et burkinabè mène le même combat contre l’insécurité, le terrorisme et l’invasion par les puissances étrangères. Pour le secrétaire général de l’Association des maliens vivant à Bobo, Mahamad Yatara, Assimi Koita est l’incarnation de l’ancien président Thomas Sankara.

« Assimi Koita est sur les traces de Thomas Sankara dans son combat contre le néocolonialisme ». Il a, tout comme Fanta Coulibaly, apporté son soutien à la Transition malienne dans son combat contre le terrorisme et l’insécurité et la restauration de la dignité du peuple malien. Il a salué la présence de la Russie au Mali et exigé le départ des Français. « Dans la lutte contre le terrorisme, la Russie a fait en quelques mois ce que la France n’a pas pu faire pendant ses 9 ans de présence dans notre pays », a-t-il relevé.

Le meeting a été organisé en partenariat avec le Collectif de défense de la souveraineté africaine (CODESA/BF). Pour son représentant, Emmanuel Dah, le colonel Assimi Goita est engagé pour la libération du Mali et de l’Afrique. «  Le combat d’Assimi Goita doit être un exemple pour tout président qui veut la libération de l’Afrique », a souligné M Dah.

Adaman DRABO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.