Crise à la FBF : les contours de la décrispation se dessinent

Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé, a reçu en audience, le jeudi 10 mars 2022, une délégation conduite par Amado Traoré. Au sortir de ce conciliabule, l’actuel homme fort du football burkinabè s’est dit prêt à convoquer une assemblée générale extraordinaire pour la mise en place d’un nouveau comité exécutif et pour la relecture des textes afin de sortir du marasme dans lequel est englué le sport roi national.

Il régnait une atmosphère particulière ce jeudi 10 mars 2022 au niveau de la maison ocre de Kosyam, siège de la Fédération burkinabè de football (FBF). Une atmosphère qui laissait planer la naissance d’un vent nouveau. En effet, le 27 février dernier, le PCA de SC Majestic Amado Traoré, dans un communiqué relayé par certaines presses et sur les réseaux sociaux, donnait des esquisses pour une sortie de crise à la FBF. Un libellé de ce communiqué faisait ressortir que : « nous invitons le président Lazare Banssé à entreprendre sans délai, de larges concertations en vue de la formation d’un nouveau bureau du comité exécutif, représentatif de la réalité actuelle de la configuration de notre football. Le nouveau bureau, s’il venait à voir le jour, devra travailler à relire les différents textes de notre football afin de les conformer aux aspirations profondes des acteurs du football burkinabè et aux normes en la matière ».

Un appel qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. C’est à cet effet que le président de la FBF a donné rendez-vous au PCA de SC Majestic le jeudi, pour que ce dernier vienne lui expliquer les contours de ses idées. « Nous avons eu une séance de travail avec Amado Traoré au sujet des difficultés que traverse en ce moment la FBF. Nous avons fait un tour d’horizon de la situation du football national et nous sommes convenus de travailler ensemble et de convoquer dans les meilleurs délais une assemblée générale extra-ordinaire en vue de mettre en place un nouveau comité exécutif de large rassemblement qui va tenir compte des sensibilités de notre football et aussi proposer la relecture des textes afin que nous ayons des textes consensuels qui prennent en compte les besoins de notre football », a souligné Lazare Banssé au sortir de la rencontre. Amado Traoré qui était accompagné à cette rencontre du PCA de l’Etoile filante de Ouagadougou, Boukary Sawadogo a réitéré son souhait à rasséréner les acteurs du football national. « La Fédération est l’émanation des clubs, il faut donc qu’il y ait une concertation large pour avoir un bureau fédéral consensuel accepté de tous. Nous avons demandé la mise en place d’une commission qui va travailler minutieusement sur les textes afin d’éviter les turbulences dans notre football », a glissé le PCA de SC Majestic. Cette assemblée générale extraordinaire est espérée pour un peu plus d’un mois car les statuts de la FBF commandent que l’assemblée générale soit convoquée dans un délai d’un mois. Si le clan Lazare Banssé est entièrement d’accord avec cette piste, quid des dix frondeurs ?

Béranger ILBOUDO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.