Ministère des Mines et des Carrières : Jean Alphonse Somé a pris fonction

Le ministre des Mines et Carrières, Jean Alphonse Somé, a été installé dans ses fonctions, le jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou, par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara.

Le département des Mines et Carrières, connait un nouveau patron. Nommé par décret N°2022-053/PRES du 5 mars 2022, au poste de ministre des Mines et des Carrières, Jean Alphonse Somé a pris officiellement fonction, le jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou. Il a été installé par le Secrétaire général (SG) du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara, qui, dans la foulée, a prodigué des conseils au nouveau ministre. Il a, entre autres, soutenu que le chef de l’Etat fonde un réel espoir sur les hommes qu’il a nommés Et dans le secteur des mines et carrières, le SG du gouvernement a dit reconnaitre les qualités et les compétences « avérées » du nouveau ministre, lesquelles capacités d’initiatives et de management devraient permettre de relever les défis dans le domaine minier. Ce sont d’ailleurs ces valeurs qui, selon Jacques Sosthène Dingara, ont prévalu à la nomination de M. Somé à la tête de ce département. Il a invité le ministre entrant ainsi que l’ensemble du personnel de son ministère à resserrer les rangs en vue d’accomplir au mieux la mission de l’heure, et atteindre les objectifs déclinés dans la politique gouvernementale en matière minière. Pour le nouveau ministre, avec l’accompagnement de l’ensemble du personnel de son département, des défis seront relevés. Et au nombre de ces défis, M Somé a pointé du doigt l’assainissement du cadastre minier, la réforme de l’exploitation artisanale de l’or, la relance de l’exploration minière, la réorganisation des activités de suivi-contrôle, afin de mieux encadrer le secteur.

Il a en outre dans son viseur, la promotion des produits issus des substances de carrières, le renforcement des capacités des structures opérationnelles, la réorganisation du ministère pour être en phase avec lesdits défis. « Le secteur minier occupe une importante place dans l’économie du pays. Et, je m’évertuerai avec le soutien de mes collaborateurs, à relever les défis qui sont les nôtres. Il faut rappeler que les ressources naturelles sont épuisables, ce faisant, leur exploitation nécessite une gestion rigoureuse et une attention particulière », a prévenu le ministre Somé. Le ministre a également invité ses techniciens à redoubler d’efforts dans l’exploration afin de trouver de nouveaux sites à même de remplacer les 17 mines industrielles actuellement en exploitation.

Wanlé Gérard COULIBALY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.