Ministère en charge de l’Education nationale : Lionel Bilgo prend les commandes

Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara a installé le nouveau ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Lionel Joël Wendkouni Bilgo, le mercredi 9 mars 2022 à Ouagadougou.

Le nouveau ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Lionel Joël Wendkouni Bilgo a été installé, le mercredi 9 mars 2022 à Ouagadougou par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. L’événement s’inscrit dans le cadre de la prise de service des ministres du gouvernement de la Transition et a vu la présence des responsables administratifs et des agents du département. Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara a déclaré que la nomination de M. Bilgo est une preuve que les premiers responsables du Burkina Faso lui ont fait confiance. Il a aussi souhaité l’engagement du ministre pour mener à bien les missions qui lui seront confiées. Pour l’occasion, M. Bilgo a rendu grâce à Dieu pour ce qu’il fait.

Il a aussi remercié le président du Faso, Paul-Henri Damiba et le Premier ministre, Albert Ouédraogo pour la confiance accordée à sa modeste personne. Il a également remercié le ministre sortant le Pr Stanislas Ouaro pour son dévouement et pour le travail qui a été abattu tout au long de ces années passées à la tête de ce ministère. Ensuite, le nouveau ministre a rendu hommage aux travailleurs au ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales pour leur courage, leur abnégation et leur résilience. De son avis, il n’est pas au pied du mur, mais au pied de la montagne, celle des défis colossaux. Pour lui, les acteurs du département sont en train de la gravir jour et nuit et cela depuis longtemps. Ainsi, il a souhaité faire « humblement » avec les agents du ministère un bout de cette longue montée. En plus, Lionel Bilgo a confié qu’il sait que cette montagne est très escarpée et parsemée d’embuches. Mais à côté des siens et pour le bonheur du Burkina Faso, aucune difficulté ne lui semble insurmontable. En outre, en référence au discours du président du Faso, Paul-Henri Damiba du 27 janvier 2022, le nouveau ministre en charge de l’éducation a indiqué que les valeurs d’intégrité, de probité et d’amour pour la patrie sont de mise dans ses actions.

Le ministre Bilgo a laissé entendre qu’il vient comme un serviteur humble afin de joindre ses mains à celles des animateurs du département pour affronter les grands défis qui sont les leurs. Le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, chargé de l’expédition des affaires courantes , Kalifa Traoré pour sa part a salué la nomination du chef du département. Et, il a affirmé la volonté du personnel à l’accompagner pour un succès franc.

Evariste YODA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.