Brigade nationale de sapeurs-pompiers : baptême de feu pour 249 soldats du feu

La 19e promotion des élèves de l’Ecole nationale de sapeurs-pompiers a achevé sa formation. Au nombre de 249, ces nouveaux soldats du feu ont reçu, le 4 mars 2022, à Bobo-Dioulasso, leurs épaulettes.

La 19e promotion des élèves sapeurs-pompiers com-prend 249 jeunes dont 24 filles. Ils ont d’abord été initiés pendant 6 mois aux métiers des armes avant de subir pendant 6 autres mois la formation initiale de base de sapeur-pompier. Elle était basée sur le secourisme, la prévention et la lutte contre l’incendie. Ils ont aussi été familiarisés avec le langage propre au métier et avec le matériel spécifique du sapeur-pompier. Après 12 mois de formation, les désormais sapeurs-pompiers ont reçu leurs épaulettes le 4 mars 2022. A cette occasion, le délégué de ces nouveaux sapeurs-pompiers, Pierre Paul Couldiaty, a retracé le film de leur formation débutée en janvier 2021 et rassuré qu’ils accompliront leurs missions dans les compagnies d’incendie et de secours avec professionnalisme.

« Je voudrais rassurer la hiérarchie militaire, en général, et celle de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers en particulier, que nous sommes aptes à porter haut le flambeau de cette institution en tous lieux et en toutes circonstances au regard de sa devise qui est sauver ou périr », a laissé entendre M. Couldiaty. C’est aussi l’appel que leur a lancé le commandant de l’ENASAP, le chef de bataillon Mamadou Go. « Faites de l’éthique du sapeur- pompier une source de motivation et d’inspiration dans tous les actes de votre vie quotidienne, à l’instar de vos anciens et devanciers qui ont su intégrer en eux ces vertus de discipline, d’engagement militaire à servir notre Nation. Les acquis que vous avez pu recevoir au cours de votre formation devront vous guider sur le terrain tout en ayant à l’esprit que l’apprentissage est continu et que les connaissances s’entretiennent », leur a dit M. GO. Pour le commandant de la BNSP, le lieutenant-colonel Daba Naon, la formation et le renforcement des compétences des sapeurs-pompiers est au cœur des préoccupations de la Brigade. Il s’est alors réjoui de la mise à la disposition des différentes unités de la BNSP de ces nouveaux soldats du feu dont le nom de baptême est « promotion Metouele Some Sogrii-ya zita » en hommage à une des élèves sapeurs-pompiers décédée au cours de la formation.

Adaman DRABO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.