Ministères en charge de la Solidarité nationale et du genre : Lazare Zoungrana et Salimata Nébié installés

Le Secrétaire général (SG) du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara, a installé officiellement, le jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou, le ministre de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire, Lazare Zoungrana et celle du Genre et de la Famille, Salimata Nébié.

La ministre du Genre et de la Famille, Salimata Nébié

Ils étaient là, parents, amis, connaissances, futurs collaborateurs des deux départements pour être témoins de l’installation de leurs nouveaux ministres. Nommé par décret N°2022-053/PRESS du 05 mars 2022, respectivement ministre de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire et ministre du Genre et de la Famille, Lazare Zoungrana et Salimata Nébié ont pris fonction, le jeudi 10 mars 2022.

Le Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara a rappelé aux deux ministres ce qui a prévalu leur nomination et le contexte dans lequel, ils ont été choisis pour diriger ces départements sensibles. Il leur a indiqué que le chef de l’Etat, Paul-Henri Damiba, a mis toute sa confiance en eux. Et même si la responsabilité est grande, vous devez être ingénieux, mais surtout travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation leur a-t-il dit. S’adressant à ses collaborateurs, le ministre Zoungrana les a invités à plus d’ardeur et de dynamisme dans le travail. Il leur a laissé entendre que la Charte de la Transition sera toujours leur référence. Les personnes déplacées internes n’ont pas été oubliées par Lazare Zoungrana. Il a, en effet, pris l’engagement d’être toujours à leurs côtés pour un retour rapide dans leur village d’origine. La ministre Nébié, qui a mis la famille au cœur de sa mission, a fait savoir que pour une paix durable au Burkina Faso, la cellule familiale devrait être le socle. « C’est un moyen sûr pour garantir la sécurité », a-t-elle déclaré. Elle a appelé la population à travailler pour ressouder le tissu social gage de paix. Saluant le travail abattu par ses prédécesseurs, Salimata Nébié a rassuré ses collaborateurs que le chemin tracé par ses derniers sera poursuivi voire, renforcé.

Donald Wendpouiré NIKIEMA

tousunis.do@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.