Ministère en charge du commerce : Abdoulaye Tall prend langue avec le secteur privé

Le ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes Entreprises, Abdoulaye Tall, a pris contact avec les acteurs du secteur privé, le mardi 22 mars 2022, à Ouagadougou. Au cours de la rencontre, le ministre a rassuré le monde des affaires de sa disponibilité à les accompagner pour le rayonnement du secteur privé burkinabè.

Le porte-parole du monde des affaires, Mamadi Sannoh, a sollicité l’accompagnent du ministre dans la concrétisation du projet port sec multimodal de Ouagadougou.

Le ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes Entreprises, monsieur Abdoulaye Tall a été installé dans ses fonctions, le mercredi 09 mars 2022. Treize jours après sa prise de fonction, il a pris contact avec les acteurs du secteur privé. La rencontre a eu lieu dans l’après-midi du mardi 22 mars 2022, à Ouagadougou, dans l’enceinte de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). « Je voudrais vous réitérer mes vives félicitations pour votre nomination à cette fonction dans un contexte difficile », a dit le 2e vice-président de la CCI-BF, Mamadi Sannoh au ministre en charge du commerce, au nom du monde des affaires. Il a également assuré le nouveau ministre de l’engagement des milieux d’affaires à l’accompagner dans sa mission de pilotage de la politique gouvernementale. Mais avant, le secteur privé a rappelé au ministre Abdoulaye Tall, que la triple crise sécuritaire, humanitaire et sanitaire a fortement fragilisé leur secteur.

Une situation qui, selon Mamadi Sannoh, est actuellement exacerbée par la pluviométrie capricieuse et certains conflits, comme la guerre Russie-Ukraine. Toutes ces crises impactent négativement l’économie nationale à travers la morosité économique, le renchérissement des prix des denrées de première nécessité entre autres. C’est pourquoi, le représentant des acteurs du secteur privé a souhaité qu’une attention particulière soit portée à leur secteur dans le cadre des réformes institutionnelles projetées par la Transition. Cette rencontre de prise de contact a été aussi l’occasion pour le monde des affaires de faire quelques propositions à son ministre de tutelle. Dans le domaine de la sécurité, le 2e vice-président de la maison de l’entreprise a suggéré l’appui technique et financier des acteurs économiques dans les zones affectées par l’insécurité et la re dynamisation de l’Office national de sécurisation des sites miniers.

La subvention des équipements de protection et de lutte contre l’insécurité, la mise en place d’un programme spécial de réhabilitation et d’aménagement des zones économiques affectées ainsi que des axes routiers d’accès à ces zones ont été aussi proposés par le secteur privé. La réforme du cadre des affaires a été aussi évoquée par le secteur privé. « C’était une prise de contact avec de nombreuses attentes. L’accueil a été chaleureux », a réagi pour sa part le ministre en charge du commerce, Abdoulaye Tall. Pour lui, ce n’est qu’un début de collaboration avec les acteurs clés de son département. « C’est vous qui devrez créer les richesses afin de faire fonctionner l’économie. La Nation compte sur vous pour produire et satisfaire ses besoins », a-t -il soutenu. Il a dit prendre bonne note des attentes et des doléances faites par ses invités du jour. A ce sujet, Abdoulaye Tall a rassuré ses hôtes de sa disponible à œuvrer à leur coté pour le rayonnement du secteur privé burkinabè. « Nous sommes là pour nous donner la main et cheminer ensemble. Nous allons réaliser les choses ensemble dans l’intérêt général. Ce qui est important, est qu’au terme de nos missions, nous puissions regarder dans le rétroviseur et puis dire, nous avons améliorer significativement la qualité de vie des populations », a-t-il confié. Toutefois, le ministre a fait savoir au secteur privé qu’en toute chose, le dialogue sincère doit prévaloir.

Mariam OUEDRAOGO

mesmira14@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.