Situation sécuritaire : le Tchad témoigne sa compassion au Burkina

Une délégation tchadienne, porteuse d’un message du président Mahamat Idriss Déby, a été reçue en audience, le mardi 22 mars 2022, par le chef de l’Etat, Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a reçu ce (Ouagadougou, 22 mars 2022) matin en audience, une délégation tchadienne, conduite par le conseiller aux mines et géologie de la République du Tchad, Boukar Michel. Il était porteur de messages du président Mahamat Idriss Déby, au président du Faso. « C’est dans un premier temps un message verbal suite aux évènements douloureux que le Burkina traverse », a déclaré le conseiller Boukar Michel. Le président tchadien exprime ainsi sa compassion au président Damiba et à tout le peuple burkinabè suite aux attaques que subit le pays. « C’est quelque chose qui attriste le président Mahamat Idriss Déby parce que le Tchad connait beaucoup cette souffrance et s’est aussi engagé dans la lutte contre le terrorisme », a poursuivi Boukar Michel. Le second message remis au chef de l’Etat sous pli fermé, informe le lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba, de la candidature du tchadien, Pr Ali Souleymane Dabye, au poste de Secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), dont le siège se trouve à Ouagadougou. « Le Tchad voudrait appuyer sa candidature en faisant un lien entre la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Le président tchadien a donc souhaité porter le message à son frère et ami le lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba », a précisé le conseiller aux mines et géologie de la République du Tchad, Boukar Michel. Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.