Vente d’équipements miniers : Le groupe EBOMAF lance Bonkoungou distribution

Le PDG du groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, s’est réjoui de voir son fils marcher sur ses pas.

Le groupe EBOMAF a ouvert un showroom spécialisé dans la vente de produits miniers et de génie civil, dénommé Bonkoungou distribution, dans la matinée du samedi 26 mars 2022 à Ouagadougou.

Pour leurs besoins en équipements commerciaux et industriels, les acteurs du génie civil, des mines et des carrières n’ont plus de souci à se faire. En effet, ils peuvent désormais compter sur Bonkoungou distribution, un showroom qui met à leur disposition un impressionnant parc logistique issu des dernières technologies. L’ouverture officielle dudit showroom est intervenue dans la matinée du samedi 26 mars 2022 à Ouagadougou. Initié par le fils du PDG du groupe EBOMAF, Bachir Bonkoungou, l’ouverture de ce showroom vise, selon son promoteur, à redonner espoir, compétitivité et innovation au monde du génie civil, des mines et carrières au Burkina Faso.

En effet, on peut y trouver des pièces détachées, des outils d’attaque au sol et de filtration. Bonkoungou distribution met également en vente et en location plusieurs types de machines et de moyens roulants. Il s’agit d’engins lourds et légers tels que des caterpillar, des pelles hydrauliques, des niveleuses, des compacteurs, des dumpers, des tracteurs, des citernes, etc. Des véhicules de transport, de tourisme et de services de marque Range Rover, Toyota (Prado), Dodge, Fiat, Peugeot, etc. peuvent également être trouvés à Bonkoungou distribution.

Selon le représentant du Directeur général de Bonkoungou distribution, Mathias Ouédraogo, le showroom, d’une valeur d’environ 50 milliards FCFA, est approvisionné du monde entier notamment de la Belgique, de la Chine, des Etats-Unis, de la Turquie, des Pays-Bas de la France, etc. Tout en promettant de rester à la disposition des acteurs et partenaires du génie civil, des mines et carrières pour leur offrir des services de qualité, le personnel de Bonkoungou distribution a dit compter sur tous pour la réussite de ce showroom.

Il a par ailleurs traduit sa reconnaissance au PDG du groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, sans la contribution de qui ce projet n’aurait pas pu devenir une réalité. « Si

Bonkoungou distribution met en vente et en location plusieurs types de machines et moyens roulants.

nous sommes arrivés à ces résultats, c’est grâce au concours de notre papa, l’immense baobab, la rivière intarissable, notre boussole », a affirmé le représentant du DG.

« Je suis fier de mon fils »

Il s’est d’autant plus dit reconnaissant au « géant EBOMAF », grâce à qui Bonkoungou distribution emploie plus de 120 employés directs et plus de 200 employés indirects. La porte-parole des employés, Ortence Kassé, a d’ailleurs tenu à rendre hommage à ce grand homme qui leur permet de se réaliser et de donner du sourire à leurs parents grâce à leur travail à Bonkoungou distribution.

« Vous êtes pour nous un exemple à suivre, un baobab dont l’ombre, l’écorce et les fruits nourrissent, guérissent et fortifient des nations entières. Votre exemple n’est pas seulement visible au Burkina Faso mais dans plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine, du continent et du monde entier », a-t-elle dit. Avant d’être un exemple pour la jeunesse burkinabè et de la sous-région, le PCA de IB Bank est d’abord une source d’inspiration pour ses propres enfants.

En témoignent ces mots prononcés à son endroit par Bachir Bonkoungou : « Vous avez su nous transmettre votre sens de la responsabilité depuis qu’on a ouvert les yeux. Vous avez toujours trouvé du temps pour notre éducation et le résultat, le voilà aujourd’hui ». Ses mots n’ont pas laissé indifférent son père qui s’est dit fier d’avoir un fils qui marche sur ses pas comme sa sœur aînée Alizeta Bonkoungou, promotrice de Liza market.

« L’inauguration de ce showroom vient prouver qu’au-delà de l’argent dont nous disposons, nous avons aussi mis au monde des enfants intelligents. Car, des entreprises de ce genre se comptent au bout des doigts au Burkina Faso », a-t-il attesté. Tout en souhaitant bon vent à Bonkoungou distribution, le PDG du groupe EBOMAF a promis d’accompagner cette nouvelle entreprise par ses conseils.

Nadège YAMEOGO


Engagement du PDG d’EBOMAF en politique

«Cette question n’est pas à l’ordre du jour», Mahamadou Bonkoungou

A l’occasion de l’inauguration de Bonkoungou distribution, le PDG du groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, a réagi aux suspicions sur son engagement politique de connivence avec l’ex-député Abdoulaye Mossé, démissionnaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Il a indiqué : « Abdoulaye Mossé et son équipe sont venus chez moi à mon bureau pour me remercier pour avoir financé le Salon international du textile africain (SITA) à Djibouti.

Ils ont, à l’issue de notre entrevue, demandé à faire une photo avec moi. J’ai été très surpris de voir que cette photo a été à la Une pour des raisons politiques ». Poursuivant, il a laissé entendre que pour lui, le groupe EBOMAF est déjà à la dimension d’un Etat. « Je peux dire que c’est un Etat privé. Et je ne pense pas avoir un cerveau qui puisse gérer deux Etats », a-t-il souligné. Pour finir, le PCA de IB Bank a noté que la question politique au Burkina Faso n’est pas à l’ordre du jour à son niveau et il ne souhaite pas que Dieu la lui mette en tête.

N.Y

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.