Conseil d’Etat : le premier président Jean-Baptiste Ouédraogo installé

Le nouveau premier président du Conseil d’Etat, Gnissinoaga Jean-Baptiste Ouédraogo et le commissaire du gouvernement, Wendyam Kaboré, ont été installés dans leurs fonctions, au cours d’une audience solennelle de prestation de serment, le lundi 28 mars 2022 à Ouagadougou.

Le Conseil d’Etat, juridiction supérieure de l’ordre administratif et régie par la loi 15-2000/ an du 23 mai 2000, a un nouveau premier président et un commissaire du gouvernement. Il s’agit respectivement, des magistrats de grade exceptionnel Gnissinoaga Jean-Baptiste Ouédraogo et Wendyam Kaboré. Ils ont prêté serment et ont été installés dans leurs fonctions respectives, au cours d’une audience solennelle, le lundi 28 janvier 2022, à Ouagadougou. C’était en présence du Premier ministre, Albert Ouédraogo et d’illustres autres invités. « Je jure de bien remplir ma fonction, de l’exercer en toute indépendance, dans le respect de la Constitution et des lois, de garder le secret des délibérations, de ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence du Conseil d’Etat et de le conduire en toute forme qu’exige un loyal magistrat », tels ont été les mots prononcés par le tout nouveau premier président du Conseil d’Etat, Jean-Baptiste Ouédraogo, et qui consacrent sa prestation de serment. Prenant acte de ce serment, le premier président par intérim du Conseil d’Etat, Marc Zongo, qui a présidé l’audience, l’a ainsi renvoyé à l’exercice de ses fonctions, en lui souhaitant plein succès.

Une tâche que Jean-Baptiste Ouédraogo a dit mesurer la charge et l’immensité au regard de la responsabilité de la mission de cette haute juridiction de l’ordre administratif du Burkina Faso. Il a aussi traduit sa gratitude aux membres du Conseil supérieur de la magistrature(CSM) pour avoir placé leur confiance en sa personne en le hissant à ce niveau de responsabilité. Ainsi, pour réussir sa mission, le nouveau premier président du Conseil d’Etat a promis de donner le meilleur de lui-même afin que la juridiction joue pleinement son rôle dans le système judiciaire au bénéfice des populations. « Je veillerai à ce que le traitement des dossiers se fasse dans les meilleurs délais », a laissé entendre Jean- Baptiste Ouédraogo. A ses collaborateurs, il a souhaité la loyauté, le sens du travail bien fait et la parfaite collaboration afin de permettre l’atteinte des objectifs. « Je dois avoir une capacité managériale, en tant que premier responsable, pour diriger l’institution », a confié Jean-Baptiste Ouédraogo, promettant d’offrir de bonnes conditions de travail au personnel pour plus d’efficacité. Tout comme lui, le nouveau commissaire du gouvernement, Wendyam Kaboré, a également promis de travailler pour toujours mériter la confiance des plus hautes autorités du pays. Aussi, elle a souhaité la collaboration de tout le personnel du Conseil d’Etat pour plus d’innovation afin de satisfaire le justiciable.

Soumaïla BONKOUNGOU

Dô Dao (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.