Situation sécuritaire : deux otages burkinabè libérés

L’armée a libéré, le samedi 26 mars 2022, deux otages burkinabè, enlevés le 17 décembre 2021 à Bandiedaga-Gourmantché (province du Séno).

Le détachement militaire de Markoye a libéré, le samedi 26 mars 2022, deux infirmiers burkinabè qui étaient pris en otage depuis le 17 décembre 2021 par des individus armés non identifiés. Les deux otages libérés ont été convoyés, lundi 28 mars 2022, à la base aérienne de Ouagadougou, selon le journal en ligne, Faso7. Les deux ex-otages exerçaient au centre de santé à Bandiedaga-Gourmantché, une localité située à environ 8 Km au sud de la ville de Seytenga, dans la province de Séno, (Sahel). C’est à ce poste, à en croire la même source citant l’armée burkinabè, que les deux agents de santé dont une femme, ont été enlevés par des IANI. Ils ont été accueillis à Ouagadougou ce même lundi par trois membres du gouvernement de Transition.

Il s’agit du ministre en charge de la santé, Jean Claude Kargougou, celui en charge de l’action humanitaire, Lazare Zoungrana et le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo. « C’est encore une fois l’occasion de dire que ce qui nous arrive, et également à notre pays, appelle à un sursaut patriotique Quoi qu’il arrive, nous devons reconquérir les espaces de notre territoire, sécuriser et pacifier l’ensemble du Burkina Faso », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, par ailleurs ministre en charge de l’éducation nationale.

W. Aubin NANA

Source : Faso7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.