Situation sécuritaire : Le Pape François prie pour le Burkina

Le Nonce apostolique Burkina-Niger, Mgr Michael Crotty, a rassuré le gouvernement des prières du Saint père pour le peuple burkinabè.

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a reçu en audience le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Elysée Ouédraogo et le Nonce apostolique Burkina-Niger, Mgr Michael Crotty, le jeudi 31 mars 2022, à Ouagadougou.

L’une des missions principales du gouvernement de la Transition est l’organisation des élections pour le retour du pays à une vie constitutionnelle normale. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) étant l’organe chargé de l’organisation des élections au Burkina Faso, son premier responsable, Elysée Ouédraogo, est allé discuter de la question avec le Premier ministre, Albert Ouédraogo, dans la matinée du jeudi 31 mars 2022 à Ouagadougou.

« Il était important pour nous d’échanger avec le chef du gouvernement sur les perspectives qui s’ouvrent sur ce volet et la réalisation de nos missions dans cette période importante de la vie de notre pays », a indiqué M. Ouédraogo à sa sortie d’audience. Parlant des missions essentielles de sa structure pendant cette période, le président de la CENI a cité la révision du code électoral en vue de prendre en compte certaines réformes importantes souhaitées par la classe politique.

En plus de la révision du code électoral, il a noté qu’il y a d’autres questions pour lesquelles, il convient de mettre à profit cette période transitionnelle pour réfléchir en vue d’améliorer le système électoral. Elysée Ouédraogo a confié avoir eu des assurances de la part du chef du gouvernement quant à l’accompagnement de son institution. Toute chose qui était très importante à son avis afin que ses équipes puissent se mettre à la tâche pour aborder les aspects liés à la planification et au travail technique qui doit être mené en vue de faire face aux échéances qui seront fixées pour les futures élections.

« Car s’il est vrai que la CENI a en charge l’organisation concrète des élections, les aspects liés à la fixation du calendrier et à la mobilisation des ressources sont du ressort du gouvernement », a reconnu Elysée Ouédraogo. L’assurance du gouvernement, quant à l’organisation des futures élections, était également importante selon le président de la CENI pour que les partenaires du Burkina Faso soient rassurés que les autorités de la Transition sont dans la dynamique de travailler aussi sur ce volet.

« Il est vrai que le pays a de nombreuses priorités actuellement mais l’organisation d’élections pour le retour à un ordre constitutionnel normal est aussi importante », a estimé Elysée Ouédraogo. Il s’est donc réjoui de l’accompagnement promis par le gouvernement à sa structure afin de faire son travail et assurer le retour à une vie constitutionnelle normale.

Après le président de la CENI, c’est Mgr Michael Crotty, Nonce apostolique au Burkina Faso et au Niger, qui a été reçu par le Premier ministre. En tant que représentant du Saint siège au Burkina Faso, il était de bon ton, selon lui, de venir féliciter le Dr Albert Ouédraogo à la suite de sa nomination et lui rassurer des prières du Saint père, le Pape François, pour le pays des Hommes intègres en proie depuis quelques années à l’insécurité.

Le Nonce apostolique a également donné l’assurance de l’engagement de l’Eglise catholique à travailler pour le bien commun de tous les Burkinabè sans distinction de religion. Cette audience a par ailleurs été l’occasion pour le représentant du Vatican de discuter avec le chef du gouvernement des relations « cordiales » qui existent entre leurs pays. A cet effet, Mgr Michael Crotty a réaffirmé sa disponibilité à œuvrer pour la bonne continuité de ces relations.

Nadège YAMEOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.