Fonds de développement culturel et touristique : Le deuxième appel à projets lancé

Le coordonnateur du PAIC-GC, Mambourou Soma, a signifié que le présent projet ambitionne financer au moins 12O projets.

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) a, au cours d’une conférence de presse, lancé officiellement son deuxième appel à projets, le jeudi 31 mars 2022, à Ouagadougou. Le présent appel entre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC-GC).

Pour apporter une plus-value aux filières culturelles à savoir le cinéma et l’audiovisuel, les arts de la scène, les arts plastiques et appliqués, les créateurs ont nécessairement besoin de soutiens afin de réaliser des projets de grande envergure pour le bonheur du public. C’est ce qui a motivé le gouvernement burkinabè à mettre sur pied le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) dans le but d’accompagner les créateurs culturels dans la création et la promotion de leurs productions.

Ainsi, dans le cadre du Programme d’appui aux industries créatives et la gouvernance de la culture (PAIC-GC), le FDCT a lancé son deuxième appel à projets, au cours d’un point de presse, le jeudi 31 mars 2022, à Ouagadougou. Cofinancé par l’Union européenne (UE) et l’Etat burkinabè à hauteur de plus de 2 milliards F CFA, le seuil de financement par projet est compris entre 10 et 39 millions F CFA. Selon les règlements et statuts, cet 2e appel à projets est reparti en quatre lots dont les structures bénéficiaires sont les entreprises, les associations et les groupements d’intérêt économique évoluant dans la légalité.

« Le présent appel ambitionne financer au moins 120 projets structurants du secteur de la culture », a précisé le coordonnateur de PAIC-GC, Mambourou Soma. Par ailleurs, la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré, a invité la jeunesse à s’approprier la culture comme une arme dans un contexte de défi sécuritaire. Car, a-t-elle estimé, c’est à travers la culture que les cœurs s’apaisent. Le chargé des affaires de la délégation de l’UE au Burkina Faso, Karsten Mecklenburg, a indiqué qu’il est important pour l’UE de démontrer qu’elle est aux côtés du Burkina Faso en proie à des attaques terroristes.

Pour lui, le secteur culturel représente un espoir dans cette situation de crise. « Ce second appel à projets permettra de booster davantage ce secteur en termes de création d’emplois, en offrant en plus l’opportunité aux acteurs du secteur de la culture de développer et renforcer leurs idées créatives », a confié le chargé des affaires de l’UE. Les candidats sont donc invités à soumettre leurs dossiers du 18 avril au 1er juin 2022 à la direction générale du FDCT et dans les directions régionales en charge de la culture.

Dô DAO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.