Situation nationale : Roch a rejoint son domicile

L’ancien président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a été libéré dans la nuit du mercredi 6 avril 2022, selon un communiqué du gouvernement.

Détenu depuis le coup d’Etat du 24 janvier 2022 du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), l’ancien président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a été libéré dans la nuit d’hier mercredi 6 avril 2022, peut-on lire dans un communiqué du gouvernement rendu publique en début de soirée. Lors du cinquième sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sur la situation au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, l’organisation sous régionale avait donné, aux autorités de la Transition, jusqu’au 31 mars 2022 pour remettre en liberté l’ancien chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. « Au-delà de cette date, des sanctions individuelles seront imposées aux autorités de la Transition », avait décidé le sommet extraordinaire de la CEDEAO tenu, le 25 mars 2022 à Accra, au Ghana. A l’instar de quelques organisations de la société civile, son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avait aussi exigé, le jeudi 24 mars 2022, lors d’une conférence de presse, sa libération « sans condition ». Cette sortie médiatique avait d’ailleurs valu au président du MPP, Alassane Bala Sakandé, d’être interpellé, le dimanche 27 mars, par la gendarmerie nationale, avant d’être relâché.

W. Aubin NANA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.