La religion de Dieu, c’est quoi ?

Il y a des gens qui pensent qu’il suffit de croire sans croître pour avoir la foi et être cru à l’état cru. Si la foi était un poids, elle se laisserait porter par la fourmi plus que par l’éléphant aux rondeurs de trop. Il y en a qui pensent qu’il suffit de parler et crier le nom de Dieu pour être pieux et mieux que les autres. D’impénitents croyants malvoyants s’accrochent au vide de leur avidité pour combler l’abîme de leur propre vanité. En vérité, il n’y a point de Dieu miséricordieux qui agrée par l’odieux. Mais quand l’ignorance porte une carapace, à quoi sert-il de caresser la racaille pour amadouer la bête sans tête ?

Il ne suffit pas de tout lire sans savoir se relire soi-même ; il ne suffit pas de tout écouter avec passion sans rien entendre avec Raison. Si seulement tout était dans les parades des apparats froufroutants des tempêtes de trompètes, nous ne serions pas dans l’embarras avec tous ces débarras. La religion est devenue de nos jours un fonds de commerce où l’on vend du faux pour engranger de factices bénéfices d’un vrai faux sacrifice. Croire en Dieu, aujourd’hui, c’est d’abord se faire voir avec une certaine gloire pour faire croire qu’il suffit de paraître pour être. Drôle de mal-être !

Les animaux ne prient pas mais ils sont sociables dans leur animosité. Même quand ils se battent ils expriment leur instinct de survie. Ni la jalousie ni la cupidité ne sont animales, elles sont humaines. Sinon comment peut-on détruire voire tuer pour honorer Dieu le Tout Puissant dont l’un des dix commandements martèle : « tu ne tueras pas ». Comment peux-tu prétendre aimer Dieu que tu ne vois pas et détester ton prochain ou ton semblable palpable que tu côtoies ?

Comment peux-tu juger l’autre et le condamner à coup de pierre, à feu et à sang pendant que ta foi ne vaut même pas un grain de sable ?

En vérité, le plus grand péché, c’est l’ignorance qui s’ignore et s’honore en grande pompe sur l’autel de l’égo. Qui n’a jamais péché en pensée, par action ou par omission ? Qui détient le record de la foi ici-bas ?

Il suffit de cogiter un seul instant que Dieu n’a pas de religion pour pouffer de rire noir et toiser le boiteux spirituel qui croit plutôt au petit dieu qu’il est qu’au Tout-Puissant Maître de l’univers. Mais il faudra affronter et briser les tabous et aller jusqu’au bout de la fermeté contre tous ces somnambules qui rampent pour apprendre aux autres à voler.

Il faut que les autorités prennent leur responsabilité pour endiguer cet « activisme religieux débordant » avant que la déferlante ne nous engloutisse tous. Il y va de notre vivre ensemble ; il y va de l’avenir de la nation. Malheureusement dans ce pays, il y a tellement de connivences et de connexions que face à la bombe, on se bat avec soi-même pour se décider à couper le bon mauvais fil. Et que dire du silence de tous ces gens censés être bien mais calfeutrés dans un pudique mutisme coupable ? A quoi sert vraiment la religion si en son nom on commet les péchés qu’elle proscrit ?

A quoi sert ce fameux dialogue inter-religieux s’il se résume à un simple symbole qui ne fait pas école ?

Quel rôle devons-nous chacun jouer dans son voisinage, sa communauté et dans le pays sur le sens véritable de la laïcité, de la tolérance ?

Jusqu’à quand allons nous continuer à vivre nos illusions sur fond de collisions à la place des préceptes de la religion ?

Dieu n’a pas de religion, mais toutes les religions qui prônent la paix et l’amour se valent et mènent à Lui. On ne peut pas être révélé et se dissimuler derrière un masque à frasques. On ne peut pas être humain et combattre autrui, l’image vivante de Dieu. Malheureusement, cette chronique passera comme le vent par-dessus les oreilles comble de celui qui a tout appris sans rien comprendre. Elle sonnera dans le cœur de celui qui se fourvoie en cherchant la vérité dans les Ecritures sans être capable de la voir autour de lui, à travers ses frères et sœurs, ses voisins et coreligionnaires, ses amis et connaissances et même à travers l’étranger ou l’inconnu qui passe. Parce que la vraie religion se trouve dans le cœur et dans les rapports avec les autres, du matin au soir, de jour comme de nuit. Hélas, Dieu n’habite plus en nous. Il a déménagé ! Finalement, la religion de Dieu, c’est quoi ? Répondez, bon sang !

Clément ZONGO

clmentzongo@yahoo.fr

1 COMMENTAIRE

  1. Oui il y a des morceaux de vérité dans l’analyse.sinon pour nous chrétiens, Dieu a bien une religion et cela est démontré par notre Seigneur Jésus Christ.d’abord un peuple (juifs), ensuite les lois (prophètes), enfin le christianisme (par Jésus Christ). le reste est le résultat de créatures humaines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.