Hauts-Bassins : Arrestation de quatre présumés braconniers  

Foresters from the Ministry of Forestry and Wildlife of Cameroon show several skin of snakes and crodolides seized from poachers on the road between Maoura and Mora in the extreme North of Cameroon. January February 2016

La direction régionale de l’Environnement des Hauts-Bassins a interpelé, le vendredi 08 avril 2022 à Bobo-Dioulasso, quatre  présumés trafiquants d’animaux sauvages protégés. Cette opération anti braconnage a été un succès  grâce  à la collaboration entre l’ONG Conservation Justice, le réseau EAGLE et  l’association les Anges Gardiens de la Nature. Ces chasseurs tentaient de vendre des parties de plusieurs animaux protégés abattus illégalement, à savoir  huit peaux de crocodile,  une défense entière d’éléphant, trois  morceaux de défense d’éléphant, huit morceaux de peaux d’éléphant, quatre côtes d’éléphant, une queue d’éléphant, un crâne de phacochère, trois dents de phacochère, un crâne frais d’hippopotame et 19 objets sculptés en ivoire. Face au risque de disparition de ces espèces très fortement braconnées, le Gouvernement burkinabé interdit la chasse de ces animaux et la commercialisation des produits qui en sont issus. Selon le Code Forestier,  les quatre présumés braconniers arrêtés risquent une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à cinq  ans et une amende qui peut atteindre cinq millions FCFA.

 

AK

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.