Lutte contre le terrorisme : Alassane Ouattara et Faure Gnassingbé souhaitent des solutions sous-régionales

Le président togolais Faure Essozimna Gnassingbé souhaite des solutions africaines notamment sous-régionales  à la problématique du terrorisme. A son initiative, une « Conférence de haut niveau sur les transitions politiques et la lutte contre le terrorisme au Sahel et en Afrique de l’Ouest » est prévue à Lomé, la capitale togolaise. Le chef de l’Etat togolais s’est rendu, hier jeudi 14 avril 2022 à Abidjan pour expliquer son projet au président ivoirien  Alassane Ouattara et aussi renforcer  la paix et la sécurité dans la sous-région ouest-africaine. « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas rester indifférents aux problèmes de la sous-région, notamment le terrorisme qui ne peut plus être vu comme un problème du Mali, du Burkina Faso ou du Niger. Mais un problème sous-régional, de la CEDEAO. Les problèmes étant sous-régionaux, je crois que les solutions aussi doivent être sous-régionales », a affirmé Faure Gnassingbé à nos confrères de Fratmat. Et d’ajouter qu’il est nécessaire pour les Chefs d’État de la sous-région de « réagir avec beaucoup plus d’audace, beaucoup plus de solidarité » aux situations de transition politique et de terrorisme que traversent certains pays de la sous-région.

 

AK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.