Fonds de développement culturel et touristique : les conditions du 2e appel à projets expliquées aux promoteurs des Hauts-Bassins

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) a échangé, le vendredi 22 avril 2022 à Bobo-Dioulasso, avec les acteurs culturels de la région des Hauts-Bassins. A l’occasion, le Fonds leur a expliqué les contours du 2e appel à projets dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC-GC), avec l’appui de l’Union européenne (UE).

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) a lancé, le 31 mars 2022, son 2e appel à projets dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC-GC). Le projet est financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de plus de 2 000 000 000 F CFA. Le FDCT a donc déployé ses techniciens dans les différentes régions du Burkina Faso pour expliquer aux acteurs de la culture, le mécanisme de fonctionnement du 2e appel à projets afin que ceux-ci déposent leurs dossiers pour bénéficier de ses financements. Le 22 avril 2022, des émissaires étaient à Bobo-Dioulasso où ils ont rencontré les acteurs culturels de la région des Hauts-Bassins. Selon les explications, le 2e appel à projets concerne tous les opérateurs culturels et touche plusieurs métiers de la culture. Il s’agit de la production d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles, de la production d’œuvres artistiques dans les domaines de l’art de la scène et des arts plastiques et appliqués, de la mise en marché des biens et services artistiques et culturels et du renforcement des capacités. Pour en bénéficier, les postulants doivent, entre autres, être une personne morale (entreprise ou association), résider au Burkina Faso, avoir deux ans d’activité ou avoir un siège opérationnel. Les entreprises individuelles, les organismes publics ou parapublics ne sont pas éligibles.

120 projets à financer

En outre, la durée de la mise en œuvre du projet retenu doit être comprise entre 6 et 18 mois. Pour ce 2e appel à projets, le montant des subventions varie de 10 à 39 millions F CFA. Lorsqu’un projet est retenu, le promoteur doit s’acquitter d’un apport personnel d’au moins 15% du coût total du projet et de frais de dossier à hauteur de 1% du montant de la subvention accordée par le FDCT. La date limite des dépôts des projets est fixée au 1er juin 2022. Pour la directrice régionale en charge de la culture des Hauts-Bassins, Christiane Carole Sanon, le 2e appel à projets est le bienvenu car il permettra aux acteurs d’être plus outillés, d’avoir plus de connaissances et d’être prêts pour la compétition. Elle a sollicité une massive adhésion des opérateurs culturels pour réaliser leurs projets afin de booster la culture dans la région. Le coordonnateur régional des Hauts-Bassins de la Confédération nationale de la culture, Moussa Sanou, a laissé entendre qu’il est satisfait des efforts du FDCT pour le développement de la culture au Burkina Faso et dans la région des Hauts-Bassins en particulier.

« L’appel à projets était attendu depuis longtemps et il va permettre de booster la culture tant à Bobo-Dioulasso que dans l’ensemble de la région des Hauts-Bassins », a-t-il laissé entendre. Pour lui, c’est une grande satisfaction car les recommandations du premier appel à projets ont été prises en compte. Selon le Directeur général (DG) du FDCT, Alphonse Tougouma, cet appel à projets est une chance pour tous les acteurs culturels de financer leurs activités. Il a ajouté que pour cette année 2022, au moins 120 projets seront financés.

Adaman DRABO

Kevine DA (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.