Opération TAANLI III : des terroristes neutralisés, près de 200 tonnes de vivres livrées aux populations

La 3e phase de l’opération TAANLI (Alliance en langue gulmatchéma) s’est déroulée du 2 au 25 avril 2022 à la frontière entre le Burkina et le Niger, selon un communiqué conjoint de l’état-major général des armées du Burkina Faso et l’état-major des armées du Niger. Plusieurs terroristes ont été neutralisés.

L’état-major conjoint de cette opération était basé à Dori au Burkina Faso et elle a été coordonnée par les unités tactiques burkinabè et nigériennes sur le terrain. L’opération a consisté pour les Forces armées nationales du Burkina Faso et les Forces armées nigériennes de déployer des unités terrestres sur le terrain. Les unités engagées ont été appuyées par des aéronefs de surveillance et de combat. Par ailleurs, les officiers des deux pays ont travaillé en coordination au niveau du poste de commandement conjoint de Dori, pour mettre en œuvre l’opération en question.

Comme bilan, une centaine de terroristes ont été neutralisés et au moins 40 suspects interpellés, selon le communiqué produit par les armées burkinabè et nigérienne. Par ailleurs, deux bases logistiques ont été détruites, une base terroriste a été démantelée. Les unités engagées dans l’opération ont aussi saisi ou détruits de l’armement. Des dizaines de fûts de carburant ont été saisis, des moyens roulants, des produits prohibés et du matériel pour la fabrication d’engins explosifs ont été saisis ou détruits. Des opérations de ravitaillement en vivres ont notamment été menées de part et d’autre de la frontière. Aussi, dans chaque localité traversée, les unités militaires ont prodigué des soins médicaux aux populations. Au total, près de 200 tonnes de vivres (céréales, sucre, huile, sel, etc) ont pu être acheminées au cours de l’opération. Des lots de médicaments ont également été remis dans plusieurs localités au Burkina et au Niger. Les chefs d’état -major du Burkina Faso et du Niger, le colonel-major David Kabré et le général de division, Salifou Mody, se sont rendus hier, lundi 25 avril 2022, au 11e Régiment d’infanterie commando de Dori où est basé le Poste de commandement conjoint (PCC) de l’opération TAANLI III.

Une visite dont le but était de faire le point de l’opération qui se déroule depuis le 2 avril 2022 et d’encourager le personnel du commandement conjoint qui coordonne l’action des unités sur le terrain. A l’issue du briefing qui leur a été fait, les chefs d’état-major ont félicité les officiers pour leur professionnalisme et pour les résultats obtenus sur le terrain. Ils se sont chacun félicités de la coopération fructueuse entre les armées des deux pays qui, selon eux, est la clé du combat contre le terrorisme. Le poste de commandement conjoint a formulé des recommandations aux autorités dans le but d’améliorer l’inter-opérabilité des deux armées.

Synthèse de W. Aubin NANA

Source : Dossier de presse Taanli III

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.