Horizon Industries S.A : Des appareils électroménagers désormais « made in Burkina »

Après la coupure du ruban marquant le début officiel des activités le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a apprécié la qualité du matériel après la visite de l’usine.

La cérémonie d’inauguration et de lancement des activités de l’entreprise d’assemblage et d’équipements électroniques et électroménagers, Horizon Industries S.A, a eu lieu, le vendredi 29 avril 2022, à la zone industrielle de Kossodo, à Ouagadougou.

Le Burkina fait désormais partie des « géants » dans la fourniture de biens et équipements électroniques et électroménagers en Afrique de l’Ouest. Le rêve de Inoussa Sawadogo de doter le pays des Hommes intègres d’une unité d’assemblage et d’équipements électroniques et électroménagers s’est réalisé avec l’inauguration et le lancement des activités de Horizon Industries S.A, le vendredi 29 avril 2022.

Bâtie sur une superficie de 10 267 mètres carrés, Horizon Industries S.A qui compte déjà une quarantaine d’employés et ambitionne à terme de créer 123 emplois directs et plus de 3 000 emplois indirects va mettre à la disposition des Burkinabè par jour 1000 appareils (des téléphones portables Android, des tablettes, des ordinateurs portables et divers équipements électro- ménagers) entièrement montés au Burkina dans son « laboratoire » sis à la zone industrielle de Kossodo. « En mai 2021, nous procédions à la pose de la première pierre de l’usine d’assemblage et d’équipements électroniques.

Ce grand projet né de la vision de Inoussa Sawadogo et mis en œuvre avec l’accompagnement technique du groupe Haier Global Business est une réalité aujourd’hui », a rappelé le Directeur général (DG) de Horizon Industries S.A, Eloi Serge Ouédraogo. Son entreprise, a-t-il poursuivi, grâce à son partenariat avec Haier Global Business (un groupe mondialement connu), s’appliquera à mettre sur le marché burkinabè et sous régional des équipements fiables, séduisants qui répondent aux standards internationaux et à des prix compétitifs. Mieux, il est persuadé qu’elle contribuera au développement de l’industrie et accélérera la transformation digitale de l’économie nationale pour le bien-être des populations.

A ce titre, il est convaincu que l’unité d’assemblage de Horizon Industries participera à la réduction de la fracture numérique globale et particulièrement celle touchant les étudiants. « Certes, 10 6 11 étudiants ont déjà reçu des ordinateurs subventionnés, mais combien attendent d’en avoir un ?

Fort de notre expérience et de la parfaite maitrise de la gestion de la livraison des ordinateurs portables aux premiers étudiants bénéficiaires et grâce aujourd’hui à notre unité d’assemblage et le service après-vente de proximité que nous mettons en place, Horizon Industries S.A est fin prête à accompagner le défi de la transformation digitale du pays et ceux de la sous-région», a indiqué M. Ouédraogo.

Pour la réalisation de projet, les responsables de Horizon Industries S.A ont reçu de la Banque agricole du Faso (BADF) et du Fonds de solidarité africain (FSA), la quasi-totalité du financement nécessaire pour construire l’unité d’assemblage.

Le DG de Horizon Industries S.A a alors traduit sa gratitude à ces institutions financières pour la confiance placée en ce projet structurant dont l’objectif stratégique est de faire du Burkina, un pôle d’industrie de pointe. De l’avis du DG de BADF, Daouda Simboro, financer une activité de fabrication d’ordinateurs, smartphones…au Burkina Faso où, le e-agriculture, e-commerce en général pour les produits agricoles en particulier sont en vogue, ce n’est ni plus ni moins que d’exercer son métier de banquier.

« Ce métier à l’endroit de Horizon Industries S.A, mes équipes et moi sont fiers de l’avoir fait », s’est réjoui M. Simboro. Aussi, il a réitéré ses félicitations pour la bonne utilisation des fonds que la BADF a mis à la disposition de l’entreprise, lesquels fonds ont été contre- garantis par le FSA.

Un développement économique profitable

Haier Global Business dont le siège mondial se trouve en Chine est connu comme l’un des premiers producteurs mondiaux d’électroménager et d’électronique avec plus de 18 000 gammes de produits différents, a rappelé son représentant, Junior Adohinzin. « Tout ceci pour dire que notre partenaire Horizon Industries S.A a frappé à la bonne porte d’un partenaire technique expérimenté sur qui il peut compter pour atteindre son objectif, c’est-à-dire produire des équipements électroniques de qualité avec les nouvelles technologies », a-t-il affirmé.

Pour lui, ce projet aidera le Burkina a migré vers un développement économique profitable à toutes les populations. Il a promis, au nom de Haier Global Business, de soutenir Horizon Industries S.A chaque fois que le besoin se fera sentir. Car, Haier Global Business est déterminée à travailler avec le Burkina pour l’amélioration de la prospérité économique. Abondant dans le même sens, le Président- directeur général (P-DG) de Horizon Industries S.A, Inoussa Sawadogo, a souhaité un accompagnement de tous les Burkinabè pour le rayonnement de l’entreprise.

« Je pouvais faire l’investissement ailleurs mais je l’ai fait au Burkina. C’est un risque avec l’insécurité, mais j’ai foi en mon pays. Donc, je veux dire aux Burkinabè d’avoir foi en leurs frères quand ils prennent de telles initiatives et surtout de m’accompagner et me soutenir », a-t-il souhaité. Le ministre en charge du développement industriel, Abdoulaye Tall, qui s’est exprimé au nom du Premier ministre, a dit être conscient qu’en plus de répondre à l’urgence de restaurer la paix dans notre pays, « nous devons œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè et un des leviers que nous devons utiliser est de renforcer nos actions en termes d’appui au secteur privé qui est le principal pourvoyeur d’emplois pour les jeunes ».

C’est pourquoi, selon lui, cette initiative de Horizon Industries S.A est d’une importance pour le gouvernement d’autant plus que ce projet est développé dans l’un des secteurs porteurs de l’économie burkinabè. Fort de constat, le ministre Tall a salué la confiance des institutions financières qui ont accompagné ce projet structurant dont l’objectif stratégique est de contribuer au développement des industries de pointe dans le domaine de l’innovation et de la création technologique.

Abdel Aziz NABALOUM

emirathe@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.