Guinée : Pour la Transition, la junte propose 39 mois, l’opposition exige 15 mois

Pour la Transition en Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya, le chef de la junte militaire,  a fixé 39 mois. Une durée qui a été rejetée, selon nos confrères de AA,  par l’opposition guinéenne. L’ancien parti au pouvoir le RPG ARC-EN-CIEL et  ses alliés rejettent le chronogramme proposé et exigent la mise en place d’un Cadre de Dialogue Inclusif avec la participation d’un médiateur désigné par la communauté internationale.  Pour le Front national de défense de la constitution (FNDC), la durée de la transition  n’est pas fidèle aux premiers engagements pris par la junte militaire au pouvoir et réclame « la mise en place rapide d’un cadre de dialogue politique permanent, conformément à l’article 77 de la charte de la Transition et, avec la participation d’un facilitateur de la Cédéao ».Quant à Cellou Dalein Diallo, l’un des leaders de l’opposition et président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG),il a souhaité, lors d’une interview au média Guineenews, une transition de  15 mois.  « On n’est pas d’accord, on a proposé 15 mois qui peuvent se justifier. La durée de la Transition est liée au chronogramme : quelles sont les actions à mener, quelle durée va prendre chaque action ? D’abord, nous sommes en période d’exception, il est urgent d’en sortir parce que le pays est suspendu des instances de la Cédéao, de l’Union Africaine, de l’AGOA », a-t-il souligné.

 

AK

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.