Tournoi UFOA / Nigéria # Burkina Faso : 2-2 : les Etalons juniors arrachent un précieux nul

Après un jeu approximatif en première période, les Etalons se sont déchainés en seconde partie pour arracher le nul.

Les Etalons juniors ont fait match nul contre leurs homologues du Nigéria, hier mercredi 11 mai 2022 au stade Seyni Kountché du Niger. 2 buts partout a été le score du premier match du Burkina Faso dans le tournoi de l’UFOA zone B.

Les Etalons juniors s’en sortent avec un match nul de 2-2 contre les Flying Eagles du Nigéria, lors de leur première sortie dans le tournoi de l’Union des Fédérations ouest-africaine de football (UFOA), catégorie U20. Hier mercredi 11 mai 2022, ils ont été menés par deux fois au score et ont à chaque fois eu les ressources nécessaires pour revenir au score. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Flying Eagles ont vite pris une ascendance sur les garçons de Brama Traoré. Le jeu de passe et les multiples incursions nigérianes ont perturbé les burkinabè dans cette première partie de jeu.

L’ouverture du score à la 23e minute de Ibrahim Muhammad n’a même pas sonné un sursaut d’orgueil du capitaine Aziz Zagré et ses camarades. Pire, ils étaient complètement perdus. Le milieu était devenu comme un passoir, et la défense de fait que balancer les ballons. Abdel Aziz Zagré seul à l’attaque n’arrive pas à trouver une solution pour les rares ballons qui lui parviennent. Les nigérians qui n’en demandaient pas mieux font le pressing. Ils passent plusieurs fois à côté de l’aggravation du score.

Lekan Oyedele et Daniel Daga, coup sur coup à la 34e minute, passeront tout près du 2 à 0.score. Ayant débuté le match avec des maillots très similaires aux Nigérians, les Etalons juniors vont ressortir de la pause avec une autre couleur. Comme si cette nouvelle tunique leur a donné du tonus, ils vont rehausser leur niveau de jeu. Juste 5 minute après la reprise, ils vont rétablir la jonction au score sur pénalty. C’est sur une incursion dans la surface de réparation Nigériane que Yacouba Konaté est illicitement taclé. Et sans trembler, le capitaine Zagré sur un contre-pied, permet au sien d’égaliser 1 but partout.

Un nul samedi prochain suffirait au bonheur des Etalons

Seulement, à la 70e minute, sur une sortie hasardeuse du portier Philippe Maré qui a tenté de boxer un ballon aérien, accroche le nouvel entrant Ahmed Abdoullahi, provoquant un pénalty. Ibrahim Yahaya rend justice à son coéquipier en portant le score à 2-1. Les burkinabè, décidés de refaire à nouveau leur retard, remettent la pression sur leurs adversaires. Le coach Brama Traoré procède à des changements et l’entrée de Irie Bi Kalou s’avère être un coaching gagnant.

Sur son premier ballon (82e ), il va envoyer un bolide au fond des filets du géant portier Nigérian, Nathaniel Nwosu. 2 buts partout, les Nigérians apeurés jouent retranchés dans leur propre camp. Les Etalons à l’aise, multiplient les assauts, mais ne parviendront pas marquer le 3e but pour remporter le gain du match. La rencontre se termine sur ce score nul de 2 buts partout. Avec ce résultat, le Nigéria, leader du groupe, assure sa qualification pour les demi-finales.

Le Burkina Faso à pointe 1 point, est deuxième devant le Ghana 0 point -2. Les Etalons devront réaliser au moins un nul contre les Blacks Stars le 14 mai prochain pour arracher leur ticket pour les demi-finales. Dans la poule A, seule la Côte d’Ivoire, vainqueur du Niger (1-0) et le Togo (2-0), est déjà qualifiée. Le Bénin avec 4 points et le Niger 1 point, devront attendre la dernière journée pour être fixé sur leur sort. Le Togo 4e de ce groupe est le premier pays éliminé du tournoi. Ils joueront pour l’honneur contre le pays organisateur le vendredi 13 mai prochain. Pengdwendé Achille OUEDRAOGO (Envoyé spécial à Niamey)


Brama Traoré, coach des Etalons : « Nous avons pêché par des erreurs individuelles »

C’était une belle rencontre avec à la clé 4 buts. Nous sommes arrivés depuis le 4 mai dernier à Niamey et nous n’avons pas pu livrer de match. Il était donc difficile pour mes garçons d’entrer dans immédiatement dans le match. C’est ce qui explique leurs difficultés en première mi-temps. Jusqu’à 30 minutes de jeu, nous n’avons fait que chercher nos marques. Les 10 dernières minutes de cette période, l’équipe a réussi à bien se remettre en place et a commencé à presser ses adversaires qui forment une très bonne équipe. Nous avions un plan, tactique défensif.

C’est individuellement qu’il a eu beaucoup d’erreurs. Les buts que nous avons pris l’ont été suite à des erreurs individuelles. Le premier but nigérian est également venu d’un centre dévissé. Pour moi sur le plan organisationnel il n’y avait pas de faille. Nous allons tirer les leçons. L’autre difficulté est que nous entrons en compétition face à une équipe qui avait déjà gagné son premier match. Mais en 2e période nous avons pris les choses en main même si nous n’avons pas gagné le match. La rencontre contre le Ghana sera comme une finale pour les deux équipes. Le match nul contre le Nigéria ne nous donne pas un avantage conséquent. Il va falloir se battre lors du dernier match pour qualification. »

Propos recueillis par P.A.O.


Résultats de tous les matchs à l’issue de la 2e journée

Niger-côte d’Ivoire 0-1

Benin-Togo 1-0

Niger-Bénin 0-0

Cote d’Ivoire-Togo 2-0

Nigéria-Ghana 2-0

Nigéria-Burkina Faso : 2-2


Fiche technique

• Compétition : Tournoi UFOA zone B 2022/ Egypte 2023

• Stade Général Seyni Kountché de Niamey

• Temps : Température 45 degré

• Pelouse : bon état

• Spectateurs : 1000 environ

• Arbitre : Moussa Ahmadou Alou

• Buts : Ibrahim Muhammad (23e ) et Ibrahim Yahaya (70e ) pour le Nigéria. Aziz Zagré (50e ) et Irie Bi Kalou (82e ) pour le Burkina Faso

Nigéria : 1-Nathaniel Nwosu, 2-Augustine Njoku, 5-David Sholumade, 6-Oluwatosin Adegbite ©, 7-Ibrahim Yahaya, 9-Adams Olubi, puis 19-Ahmed Adoullahi, puis, 4-Anas Hassan, 10-Muhammad Aminu, 11-Ibrahim Muhammad, puis 15-Rilwanu Sarki, 13-Daniel Daga, 18-Samson Lawal, 20-Lekan Oyedele

Entraîneur: Ladan Bosso Isah (Niger)

Burkina Faso : 13-Phylippe Maré, 3-Eric Chardey, 4-Mohamed Ouédraogo, 5-Cirille Dao, 6-Tertuis Bagré, 7-Harouna Dicko, puis 15-Irie Bi Kalou, 10-Faad Sana, puis 8-San Ulrich Barro, 11-Abdel Rachid Zagré ©, 12-Pakwo Abdoul Gnanou, 19-Yacouba Konaté, puis 18-Djakaridja Sangaré 20-Moussa Ky.

Entraîneur: Brama Traoré

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.