Assemblée législative de Transition : L’ANSAL-BF propose son avis scientifique

Le président de l’Assemblée législative de Transition (ALT), Aboubacar Toguyeni, a reçu en audience, le mercredi 18 mai 2022 à Ouagadougou, une délégation de l’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso (ANSAL-BF).

L’Académie nationale des sciences, des arts et des lettres du Burkina Faso (ANSAL-BF) qui mobilise tous les savoirs pour un développement humain durable, entend faire le bilan de son partenariat avec l’Assemblée législative de Transition (ALT). Une délégation de l’ANSAL-BF a été, à cet effet, reçue en audience, le mercredi 18 mai 2022 à Ouagadougou, par le président de l’ALT, Pr Aboubacar Toguyeni.

« Nous sommes venus faire le point de notre collaboration au président de l’ALT et expliquer le rôle que joue notre institution dans le développement socio-économique de notre pays », a déclaré le président de l’académie, Dr Paco Sérémé. L’Académie est, a-t-il poursuivi, une autorité scientifique indépendante apolitique qui est chargée d’accompagner l’Etat en matière de conseils avisés sur des questions de développement. « Nous avons au cours de nos échanges montré la nécessité pour les deux institutions de renforcer la collaboration », a-t-il dit. Selon lui, pour légiférer, l’ALT a besoin d’un éclairage scientifique. Du reste, les domaines de compétences de l’Académie sont, entre autres, la réalisation d’études de sa propre initiative ou sur la demande de l’Etat ou toute autre organisation et la formulation de recommandations sur les questions de l’enseignement, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Emmanuel BICABA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.