SICTA 2022 : pari réussi pour la Ire édition

Le Président du Conseil national de la Transition de la Guinée, Dr Dansa Kourouma, a présidé, le samedi 21 mai 2022, à Conakry, la clôture de la Ire édition du Salon international de la culture, du tourisme et de l’artisanat qui s’est tenue durant huit jours à l’esplanade du Palais du peuple.

Le bilan de la participation des différents pays à la Ire édition de la vitrine guinéenne de la promotion culturelle, touristique et artisanale est satisfaisant.

« Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître ». C’est la conviction des organisateurs et des officiels lors de la cérémonie de clôture de la Ire édition du Salon international de la culture, du tourisme et de l’artisanat (SICTA) de la Guinée intervenue, le samedi 21 mai 2022, à Conakry. En effet, durant huit jours, le SICTA a permis aux acteurs de présenter et de promouvoir les potentialités culturelles, touristiques et artisanales du pays de Sékou Touré et des différents Etats invités. Selon le commissaire général du SICTA, Abdou Kaboré, ce salon se veut être l’une des plateformes incontournables de la culture, du tourisme et de l’artisanat de l’Afrique. A l’en croire, cet événementiel ne se focalise pas seulement sur les réjouissances et les expositions. A l’écouter, 9 panels découlant du thème principal : « Patrimoine et lutte contre la migration irrégulière », ont été animés. Et le bilan global, a-t-il dit, est satisfaisant. Le bilan de la participation du Burkina Faso, pays invité d’honneur à ce rendez-vous de la capitale guinéenne est aussi positif. Aux dires du ministre burkinabè du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises, Abdoulaye Tall, les artisans de sa délégation ont pu écouler l’essentiel de leurs produits et enregistrer un chiffre d’affaires de plus 42 millions francs guinéens, soit plus de 8 millions F CFA pour une 1re participation à une Ire édition.

Des partenariats en vue

« Au-delà des ventes directes conclues, des intentions d’achat ont été enregistrées avec des acheteurs professionnels et d’autres clients tandis que des relations d’affaires ont été tissées entre artisans pour des représentations commerciales dans l’un ou l’autre pays », a-t-il témoigné. Un des aspects les plus illustratifs, a-t-il précisé, ce sont les pourparlers engagés avec une exposante burkinabè, transformatrice pour assurer des formations au profit de ses paires guinéennes intervenant dans le domaine de la transformation agro-alimentaire. En plus de cela, les officiels burkinabè ont eu des échanges avec les autorités guinéennes et d’autres pays. « Le Burkina Faso est venu présenter sa riche expérience et sa diversité culturelle, touristique et artisanale et partager avec les autres pays frères. Il a pu également s’enrichir des avantages comparatifs dont disposent les acteurs des secteurs d’activités de la Guinée et des pays invités à ce salon », a-t-il indiqué.

La journée du pays invité d’honneur, a-t-il ajouté, a permis d’une part, de valoriser le patrimoine touristique, culturel et événement burkinabè à travers l’organisation d’une conférence publique ayant connu la participation de plus de 200 personnes. Pour le président guinéen du Conseil national de la Transition, Dr Dansa Kourouma, en choisissant le Burkina comme pays invité d’honneur pour la Ire édition du SICTA, le ministère en charge de la culture a fait le meilleur choix pour apprendre de ce pays frère du savoir-faire dont il dispose pour l’organisation d’un tel événement. « Tout le monde sait la notoriété internationale dont jouissent les événements tels que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) et le Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) pour ne citer que ceux-là organisés régulièrement sur son territoire », a-t-il relevé. Pour ce faire, il a félicité le gouvernement burkinabè qui a accepté d’être le pays invité d’honneur de cette « importante » manifestation culturelle, touristique et artisanale. Les lampions du SICTA 2022 se sont éteints, rendez-vous est donné aux acteurs de la culture, du tourisme et de l’artisanat pour la IIe édition en 2023.

Timothée SOME

timothesom@yahoo.fr A Conakry en Guinée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.