Journée de l’Afrique : les précurseurs du panafricanisme honorés

Les chefs de missions diplomatiques et consulaires africaines accrédités au Burkina Faso ont répondu présents à la célébration de la Journée de l’Afrique.

Le groupe des chefs de missions diplomatiques et consulaires africaines accréditées au Burkina Faso a organisé une cérémonie à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique, le mercredi 25 mai 2022, à Ouagadougou. Cette rencontre s’est tenue sous le thème : « Renforcer la résilience en matière de nutrition sur le continent africain : accélérer le capital humain, le développement social et économique ».

Le groupe des chefs de missions diplomatiques et consulaires africaines accréditées au Burkina Faso témoigne son rapprochement et sa sympathie à l’égard du peuple burkinabè. Pour ce faire, il a initié une rencontre à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique, le mercredi 25 mai 2022, à Ouagadougou.

Cette cérémonie, selon le groupe, s’inscrit dans le cadre du prolongement de décisions antérieures prises au niveau continental, telles que l’élaboration de stratégie régionale africaine de la nutrition ainsi que du développement alimentaire et nutritionnel (2016-2025). Des communications, des partages et un repas communautaire ont été au menu de cette soirée de célébration. Pour l’ambassadeur du Maroc au Burkina Faso, Youssef Slaoui, c’est l’occasion de rendre hommage aux précurseurs du panafricanisme sur le continent et aux pères fondateurs, de montrer l’union du continent africain.

Il a souligné qu’il s’est agi de rencontrer les responsables gouvernementaux burkinabè et de mener des réflexions sur l’avenir et le devenir du continent africain. L’ambassadeur a rassuré que la présidence en exercice de l’Union africaine (UA) assurée par la République du Sénégal continuera d’œuvrer pour une Afrique intégrée et prospère. Il a également confié que le groupe africain rassemble toutes les ambassades africaines au Burkina qui œuvrent dans les activités culturelles et de solidarité. Il s’est réjoui de la tenue de cette cérémonie qui réaffirme l’union des chefs de missions diplomatiques et consulaires aux pays des Hommes intègres. M. Slaoui a remercié les chefs de missions diplomatiques et consulaires qui ont répondu présents à l’appel et a invité l’Afrique à relever les défis qui sont, entre autres, le rétablissement de la paix et de la sécurité.

Le représentant de la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Karamoko Jean Marie Traoré, a remercié le groupe africain pour son soutien dans le développement du continent noir. Il a déclaré que cette journée représente l’union qui symbolise les relations entre les pays membres de l’UA.

« Chaque Burkinabè doit comprendre que nous n’avons qu’un seul territoire et nous l’avons perdu au 2/5e », a déploré M. Traoré. Il a, en outre, sollicité l’éveil de consciences des Burkinabè afin de mener la lutte pour la paix. Il est urgent, a-t-il précisé, de renforcer la coopération interafricaine et internationale dans l’objectif de ramener la stabilité au Burkina Faso. Karamoko Jean Marie Traoré a, dans la même dynamique, réitéré l’engagement du ministère en charge des affaires étrangères à travailler de concert avec les ambassades pour l’épanouissement des peuples d’Afrique.

Stéphanie PALE

& Marie Désirée SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.