Egypte : 15 ans de prison pour l’opposant Abdel Moneim Aboul Foutouh

L’opposant égyptien Abdel Moneim Aboul Foutouh

L’opposant égyptien, candidat malheureux à la Présidentielle de 2012, Abdel Moneim Aboul Foutouh, a été condamné, dimanche 29 mai 2022, à 15 ans de prison.

Il lui est reproché la diffusion de « fausses informations » et une « atteinte à la sécurité de l’Etat ». M. Aboul Foutouh a été arrêté à son retour de Londres, où il avait effectué des sorties médiatiques très acerbes vis-à-vis du régime du Président Abdel Fattah al-Sissi, appelant à boycotter la Présidentielle qui a reconduit le dirigeant égyptien.

En détention préventive depuis février 2018 et ses avoirs gelés, le secrétaire général du parti Masr Qawiya a été reconnu coupable par un tribunal antiterroriste, un tribunal d’exception devant lequel il répondait également des faits d’appartenance à une organisation illégale.

24 autres dissidents au régime du Président Sissi dont Mohammed al-Qassas, un autre membre du parti Masr Qawiya et Mahmoud Ezzat, ancien guide suprême de la confrérie des Frères musulmans, un mouvement classé organisation terroriste par les autorités égyptiennes, ont été condamnés en même temps que Aboul Foutouh.

Sidwaya.info

Source : afrik.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.