Interruption sécurisée de grossesse au BF : l’ABBEF outille des journalistes sur la clarification des valeurs

L’Association burkinabè pour le bien être familiale (ABBEF) organise du 31 mai au 02 juin 2022 une formation en clarification des valeurs et transformation des attitudes en matière d’Interruption sécurisée de grossesse (ISG) au profit d’une dizaine de journalistes.

La formation est assurée par le médecin gynécologue, Pr Jean Lankoandé et la magistrate Somkinda Traoré qui vont assurer des communications notamment sur l’état des lieux de la santé sexuelle et reproductive, le concept de la clarification des valeurs ainsi que les textes juridiques nationaux et internationaux qui régissent les ISG.

L’objectif de l’ABBEF est de renforcer les connaissances des journalistes sur la compréhension du cadre légal des interruptions sécurisées de grossesse, a expliqué le directeur exécutif de l’Association, Mohmed Hamdy Koanda.

A terme, il s’agit de susciter des initiatives de production de contenus médiatiques sur la thématique afin de contribuer à améliorer le bien-être familial. Et à ce titre,  M. Koanda a sollicité l’accompagnement de la presse dans la mesure où  » la connaissance et l’information sont des enjeux de développement « .

L’activité se mène en partenariat avec l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement (AJC/PD).

 

F.O.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.