Eliminatoires CAN 2023/Burkina # Cap-Vert : les Etalons prêts au combat

Le sélectionneur national, Hubert Velud, a conduit la dernière séance d’entrainement des Etalons, avant le match de la première journée des éliminatoires, hier après-midi sur la pelouse du Grand stade de Marrakech. L’ensemble de l’effectif, à un étalon près, s’y est donné à fond avec pour mot d’ordre les trois points contre le Cap-Vert.

C’est ce soir à partir de 19h GMT que les Etalons du Burkina Faso croisent les crampons avec les Requins bleus du Cap-Vert, pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2023. Hier jeudi, Hubert Velud et ses garçons se sont entrainés à l’heure du match sur la pelouse du Grand stade de Marrakech qui abritera la rencontre. Une occasion pour le sélectionneur de passer en revue les enseignements donnés depuis le lundi 30 mai 2022, début du stage qu’ils ont effectué entièrement au Maroc. Durant ces cinq jours, le volume de travail a été remarquable mais les joueurs ont répondu présents, à en croire le chef de l’encadrement technique. Tout devrait donc bien se passer.

« Comme c’est la première fois, le début du match sera peut-être un peu difficile mais il faudra qu’on s’adapte vite au système que nous avons travaillé presque toute la semaine », a indiqué Hubert Velud. Les Burkinabè partent avec un avantage psychologique certain, pour avoir toujours pris le dessus sur les Requins sur les trois dernières rencontres entre les deux équipes. Mais il y a lieu de se départir des certitudes pour rester concentrés sur la rencontre. Et les Etalons sont dans cette dynamique, a assuré leur capitaine Issoufou Dayo. « Les matchs de groupe sont parfois compliqués, mais avec l’expérience des uns et des autres, nous allons bien aborder la compétition en commençant par une victoire contre le Cap-Vert. Pour ce qui est de notre dernière victoire contre cette équipe à la CAN 2021, nous l’avons déjà oubliée car, il s’agit d’une autre paire de manche », a-t-il confié. Les organismes ont été fortement sollicités mais il n’y a pas eu de blessures handicapantes, a fait savoir le médecin de l’équipe Dr Alain Traoré. « Il y avait quelques blessés qui n’étaient pas disponibles mais depuis hier (mercredi) nous avons réussi à mettre en condition la plupart d’entre eux et à ce jour, nous pouvons donner l’assurance que tous ceux qui seront sélectionnés seront prêts pour le match », a affirmé le docteur Traoré. La situation de Gustavao Sangaré, qui a travaillé à l’écart du groupe sous la houlette du préparateur physique, n’est pas inquiétante, a-t-il ajouté. « Tout le monde est prêt pour aller au combat », a-t-il insisté.

Voro KORAHIRE (Depuis Marrakech)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.