Ministère du Commerce : des produits non conformes saisis par les services de contrôle

Les services de contrôle ont perçu 64 608 800 francs CFA au titre d’amendes et confiscations au profit du budget de l’Etat courant le mois de mai 2022. (CREDIT PHOTO : DCRP / MDICAPME

Plus de 132 kg de produits périmés et 11 000 feuilles de tôles non conformes ont été saisis et 64 608 800 francs CFA recouvrés au titre d’amendes et confiscations au profit du budget de l’Etat courant le mois de mai 2022 par la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) et la Direction générale de la règlementation et du contrôle des prix (DGRCP) du ministère en charge du Commerce.

Ce sont 222 litres d’huile alimentaire, 2 500 feuilles de tôles de 0,14 mm, 5 000 feuilles de tôles de 0,15 mm, 3 000 feuilles de tôles de 0,19 mm, 700 feuilles de tôles de 0,20 mm, 92 cartouches de cigarettes de la fraude, 132,796 kg de produits périmés et 35 kg de produits solides impropres à la consommation qui ont été saisis.

222 litres d’huile alimentaire impropre à la consommation ont été saisis. (CREDIT PHOTO : DCRP/MDICAPME)

L’information est donnée par le service communication du ministère qui informe que des opérations de contrôle en vue de lutter contre la fraude et la flambée des prix et de protéger le consommateur ont été menées sur l’étendue du territoire national.

Selon la direction de la communication et des relations publiques, les contrôles ont concerné des produits de grande consommation tels que l’huile, le sucre, le riz, le savon, les cycles et cyclomoteurs, les appareils électroménagers, les unités d’ensachage d’eau, les lampes, le fer, les ouvrages en plastique, les bouillons alimentaires, les produits France au revoir, les meubles, les lubrifiants, les pneumatiques, la mercerie, les pâtes alimentaires, la peinture, les pneus, les boissons non alcoolisé, le gaz,  les boissons énergisantes…

« Les actions menées au cours de la période, ont permis de contrôler 1 303 personnes », indique le ministère. Parmi ces personnes contrôlées, 577 auraient enfreint la réglementation économique tandis que 158 sont en règle avec 374 dossiers toujours en cours de traitement.

Le ministère invite les consommateurs à dénoncer tout cas de pratiques commerciales illicites aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 et 80 00 11 86. CREDIT PHOTO : (DCRP/MDICAPME)

Les infractions concernent notamment le non-respect des conditions d’exercer, la non information du consommateur sur les prix, l’inobservation des règles de facturation, la pratique de prix illicites, la vente de contrefaçons, l’importation sans les titres y afférents.

Le ministère invite les consommateurs à dénoncer tout cas de pratiques commerciales illicites aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 et 80 00 11 86.

Sidwaya.info

Source : DCRP / MDICAPME

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.