Banwa : une incompréhension suspend momentanément les épreuves sportives du CEP dans certains centres

Lancement épreuves sportives, session 2022. Image d'illustration. (CREDIT PHOTO : DCRP/MENAPLN)

Les épreuves sportives du CEP ont été suspendues ce matin du jeudi 9 juin 2022 dans certains centres des Banwa par des examinateurs qui se plaignent de n’avoir pas encore été payés comme leurs collègues des autres provinces, apprend-on de l’AIB.

Aucun gestionnaire n’a payé qui que ce soit, selon le secrétaire général provincial du Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base (SYNATEB), section Banwa, Cyprien Koho.

Les gestionnaires n’ayant, semble-t-il, pas reçu d’argent, poursuit le responsable syndical, le SYNATEB a appelé ses membres à suspendre le travail afin de chercher à comprendre pourquoi les autres provinces ont été payées alors qu’il n’y a toujours pas d’argent dans les Banwa au dernier jour de l’examen.

Dans certains centres comme celui de Bèhoun et de l’école Solenzo  »A », des surveillants ont affirmé vouloir bloquer les fiches jusqu’au paiement.

Un simple malentendu, selon les explications fournies par le service communication du ministère en charge de l’éducation. Les services financiers déconcentrés ont attendu au dernier moment pour faire les appels de fonds nécessaire à la prise en charge dans certains centres d’examens eu égard au contexte sécuritaire de ces zones.

Mais, rassure le Directeur de la Communication et des Relations Presses (DCRP), Adjima David Thiombiano, « il n’y a pas eu de perturbation fondamentale sur le déroulement de l’examen. Les agents sont en train d’être payés ».

Une information confirmée par l’AIB qui a constaté que les épreuves sportives se tiennent finalement.

Sidwaya.info

Source : AIB

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.