Promotion de la santé au Burkina : Un partenariat entre JHPIEGO et l’AJCPD pour améliorer l’accès aux soins de santé

L’ONG JHPIEGO a initié le mardi 14 juin 2022 à Ouagadougou, une rencontre d’échanges avec les membres  de l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement (AJC/PD).

« Un monde où le mode de vie d’une femme ne doit pas déterminer sa survie. Un monde où toutes les femmes et leurs familles ont un accès équitable à des services de haute qualité qui sauvent leur vie, services offerts par des prestataires compétents et respectueux », telle est la vision de l’ONG JHPIEGO. Afin d’accomplir cette vision qui met l’accent sur un accès équitable à des services de santé de haute qualité, Jhpiego a organisé une rencontre d’échange avec les membres et sympathisants de l’Association des journalistes et communicateurs en population et développement (AJC/PD). Selon le représentant du directeur Pays, Dr Ousmane Badolo, cette rencontre est un cadre d’échanges avec les membres et l’ONG pour faire davantage connaître Jhpiego et ses activités… Pour lui, cette rencontre se veut aussi comme une occasion pour l’ONG de présenter sa contribution à la mise en œuvre de la politique sanitaire du gouvernement du Burkina Faso. « C’est aussi une opportunité pour Jhpiego d’envisager un partenariat durable et fort afin que l’AJCPD relaie l’information sur Jhpiego et son accompagnent dans la promotion de la santé au Burkina Faso », a-t-il indiqué.

Le coordonnateur de l’Association des Journalistes et communicateurs en population et développement, Boureima SANGA, a quant à lui affirmé que cette rencontre est une opportunité pour les journalistes membres et sympathisants de l’AJC/PD de pouvoir recourir aux spécialistes de santé dont Jhpiego dispose sur différentes thématiques afin de produire de l’information qui contribue à changer positivement la vie des populations du Burkina Faso.

Les journalistes se sont engagés à accompagner l’ONG Jhpiego pour l’amélioration de l’accès des soins équitable aux bénéficiaire

L’ONG Jhpiego intervient dans plusieurs domaines et cela en appui au ministere de la santé. Au Burkina Faso, Jhpiego a engrangé des acquis dans plusieurs de ses domaines d’intervention. Tout d’abord, dans la lutte contre le paludisme, la structure a contribué à améliorer la prévention du paludisme à travers l’utilisation des moustiquaires, la prévention chez la femme enceinte et les enfants de moins de cinq (5) ans. « De nos jours, nous constatons qu’il y a une diminution du nombre de décès lié au paludisme grâce aux efforts conjugué de l’ensemble des partenaires », a fait savoir  Dr Ousmane Badolo. Ensuite, pour ce qui est de la santé de la mère et de l’enfant, Jhpiego a également contribué à améliorer la qualité des services offertes aux femmes en matière de planification familiale, de soins prénatales, de santé reproductive, etc.

Présente au Burkina Faso depuis 1996, Jhpiego est une « organisation internationale de santé à but non lucratif affiliée à l’Université Johns Hopkins ». Elle accompagne le Ministère de la Santé du Burkina Faso dans la mise en œuvre de programmes prioritaires de santé. Jhpiego au niveau mondial, s’est engagée à créer et à fournir des solutions de soins de santé transformatrices pour sauver des vies. En partenariat avec les gouvernements nationaux, les experts de la santé et les communautés locales, cette ONG renforce les compétences des prestataires de santé et développe des systèmes qui garantissent un avenir plus sain aux femmes et à leurs familles.

Le représentant du Directeur Pays, Dr Ousmane Badolo a affirmé que Jhpiego travaille avec le ministère de la santé pour mettre en œuvre ses programmes prioritaires.

Le représentant du directeur pays, Dr Ousmane Badolo a affirmé que cette accompagnement se traduit sur le terrain par la promotion d’approches de santé innovantes dont l’ultime objectif est le bien-être des femmes et celui de leurs familles. « A ce jour, Jhpiego compte près d’une dizaine de projets mis en œuvre au Burkina Faso. Jhpiego s’appuie fréquemment sur les médias afin de se faire connaître et rendre visible son intervention en faveur du bien-être des populations du Burkina Faso », a-t-il confié.

Jhpiego a un bureau pays et mène des activités dans les 13 régions du Burkina Faso, couvrant plus de 2000 centres de santé. Il a 10 projets en cours qui sont financés par le gouvernement américain, l’Union Européenne et des bailleurs privés.

Ces projets de l’ONG Jhpiego sont, entre autres, la santé sexuelle et Reproductive (SSR), la Promotion de la Santé de la Reproduction et de l’Etat Civil (PROSARE), Performance Management for Action Project (PMA) et la campagne de Chimioprevention du paludisme saisonnier (CPS) 2021.

Wamini Micheline Ouédraogo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.