Sécurité : trois réseaux de présumés délinquants démantelés par la police nationale

« Ces derniers opéraient avec leurs armes tard dans la nuit. Ils se déplaçaient en binôme, identifiaient leurs cibles et, dans les espaces isolés et mal éclairés de la ville, ils les tenaient en respect sous la menace de leurs armes et les dépossédaient de leurs biens »

La police nationale informe avoir récupéré « du matériel militaire, des armes à feu factices, des armes blanches, des motos, des stupéfiants et des appareils électroniques » aux mains de six individus interpelés par le Commissariat central de police de Ouagadougou.

Selon l’information relayée sur la page Facebook de la police nationale, les six présumés délinquants sévissaient dans les quartiers Dapoya, Koulouba, Toudbwéogo, Tampouy, Tanghin et Nonsin.

Des armes ont été récupérées sur les présumés délinquants

« Ces derniers opéraient avec leurs armes tard dans la nuit. Ils se déplaçaient en binôme, identifiaient leurs cibles et, dans les espaces isolés et mal éclairés de la ville, ils les tenaient en respect sous la menace de leurs armes et les dépossédaient de leurs biens », indique la police à propos du mode opératoire des prévenus.

D’autres membres du groupe s’étaient spécialisés dans les agressions dans les zones sombres ou mal éclairées, munis d’armes factices, de scalpels et d’armes blanches et dans les cambriolages, profitant de l’inattention des occupants pour s’introduire dans les domiciles et dérober tout ce qui a de la valeur vénale.

« Tous ces présumés délinquants sont désormais hors d’état de nuire et ce, grâce à la collaboration des populations », se félicite la police nationale.

Sidwaya.info

Source : Page Facebook police nationale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.