Schéma de développement de l’UEMOA 2021-2040: le Comité national de suivi en gestation

Les organisateurs ont salué la tenue de cet atelier qui vise à doter le Burkina Faso d’un comité national de suivi du SDER.

Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective organise un atelier national d’examen et de validation du projet de décret portant création, attributions, composition et modalités de fonctionnement du Comité national de suivi du schéma de développement de l’espace régional (CNS-SDER), 2021-2040, du 21 au 23 juin 2022, à Ouagadougou.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a adopté, le 28 septembre 2020, un Schéma de développement de l’espace régional (SDER), 2021-2040 afin de lutter contre la pauvreté dans les pays membres pour un développement durable. Le ministère de l’Economie des Finances et de la Prospective, en collaboration avec l’UEMOA, organise un atelier national d’examen et de validation du projet de décret portant création, attributions, composition et modalités de fonctionnement du Comité national de suivi du SDER (CNS-SDER), 2021-2040, du 21 au 23 juin 2022, à Ouagadougou.

Une trentaine de participants issus des départements ministériels et de la Commission de l’UEMOA devraient se familiariser, entre autres, avec les orientations du SDER 2021-2040 et celles nationales et régionales relatives au Schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire (SNADDT), à l’horizon 2040. Ils devraient également prendre connaissance de l’état de réalisation des instruments de planification spatiale au Burkina Faso et valider le projet de décret portant création, attributions, composition et modalités de fonctionnement du CNS-SDER. Le Directeur général (DG) du développement territorial, Félix Charles Dalla, a précisé que le SDER va lutter efficacement contre la pauvreté en mettant en œuvre des projets d’infrastructures routières et énergétiques (gazoduc) pour le développement économique de la sous-région.

Il a expliqué que l’UEMOA porte cette initiative parce qu’elle va au-delà des pays-membres pour embrasser les intérêts de l’espace communautaire. Pour la représentante du président de la Commission de l’UEMOA, Aminata Sy, en vue d’accélérer le processus de mise en œuvre du SDER, la commission de l’UEMOA a décidé d’accompagner les Etats-membres dans la mise en place des comités nationaux de suivi. Il s’agit, a-t-elle dit, d’appuyer la mise en œuvre des projets du SDER, d’assurer la coordination et le suivi au niveau national, de veiller à la cohérence des orientations de schémas régionaux et nationaux, etc.

Selon le représentant du ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Nicolas Kobiané, le Burkina Faso fait partie de la cible majeure du SDER qui œuvre pour l’intégration régionale, la réduction de la pauvreté et le fondement d’un développement durable. « Ce référentiel qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique d’aménagement du territoire communautaire (PATC) de l’UEMOA est un document de prospective et d’orientation stratégique pour relever les défis de développement des Etats- membres de l’espace communautaire à l’horizon 2040 », a- t-il laissé entendre.

Boukary BONKOUNGOU

Marie Desirée SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.